parallax background

Découvrez les Repair’ Cafés : Jeter, pas question !

Manger mieux, produire Mieux, prendre conscience des enjeux !
26 novembre 2017
L’Arbre et la Source, des ondes positives !
2 décembre 2017
 

C'est quoi un Repair Café ?

Réparer ensemble, c’est l’idée des Repair Cafés dont l’entrée est ouverte à tous. Outils et matériel sont disponibles à l’endroit où est organisé le Repair Café, pour faire toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines.


On y apporte des objets en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec les gens du métier. Il y a toujours quelque chose à apprendre au Repair Café. Ceux qui n’ont rien à réparer prennent un café ou un thé, ou aident à réparer un objet appartenant à un autre. On peut aussi toujours y trouver des idées à la table de lecture qui propose des ouvrages sur la réparation et le bricolage.

Les objectifs du Repair café?

Favoriser la cohésion sociale en permettant aux habitants de se rencontrer dans un lieu ouvert, autour d'une activité utile, stimulante et pour tous, préserver et transmettre les savoir-faire en matière de réparation.

Transmettre les savoir-faire en matière de réparation...


” Favoriser la cohésion sociale en permettant aux habitants de se rencontrer dans un lieu ouvert, autour d'une activité utile, stimulante et pour tous, préserver et transmettre les savoir-faire en matière de réparation.. ”

Des consommateurs qui s'intérrogent...

Des paradoxes et des constats dans nos modes de consommations… un immense marché des géants de l’industrie sans limites… et des consommateurs qui s’interrogent !
Robin Perkins de Greenpeace, affirmait très récemment. au journal Le Monde :

« La tendance est de concevoir des produits de moins en moins réparables, de plus en plus jetables pour 'booster' les ventes »

Cette constatation faisant écho au récent rapport de l’association qui s'est penchée sur les impacts de l'industrie de l'électronique !

« Depuis 2007, environ 968 TWh ont été utilisés pour la fabrication de smartphones. C'est presque autant que l'alimentation annuelle en électricité de l'Inde, qui a utilisé 973 TWh en 2014 », dénoncent-t-ils !
« Les matières utilisées sont très nombreuses, magnésium, nickel, lithium, cobalt, aluminium mais aussi : or, argent, paladium, nombre d'entres elles sont non renouvelables. L'antimoine, par exemple, est menacé d'épuisement vers 2020 d'après une estimation de 2009. Les matières premières viennent d'un peu partout sur Terre. Des pays ont un quasi-monopole sur certains matériaux, ce qui peut engendrer des tensions géopolitiques. Quant aux conditions de travail, elles peuvent être abominables dans les pays qui n'ont pas la même protection des travailleurs qu'en occident. Ainsi, le tantale est extrait du sol de République démocratique du Congo. C'est un travail non mécanisé de 12 h par jour, à 40°, pour un salaire quotidien de 1 à 5 $. Les accidents sont fréquents. Les mines sont sources d'instabilité car elles suscitent la convoitise de groupes rebelles qui cherchent à les contrôler pour financer leurs armes... »
 

Un tiers-lieu pour réparer les objets du quotidien,..." Repair' Café "

"Réparer plutôt que de jeter, redonner vie aux objets !"


 

L’exemple cité n’est qu’une infime partie d’un vaste marché mondialisés des biens matériels électroniques, numériques, auxquels nous participons, malgré nous ou faute de solutions intermédiaire...

La question : Ce modèle économique est-il durable, équitable, éthique et écologique ? Comment faire autrement ? Cela va-t-il impacter notre vie ?

Nous avons tous les réponses en nous…
En écho à de nombreuses prises de consciences, individuelles ou collectives, la perception des limites engendrées par nos actes de consommation, la compréhension de conséquences géopolitiques ou de destruction de la nature, face à des enjeux sociaux dans des pays loin de nous, nous cherchons à adapter nos comportements, réfléchir nos actes d’achats, les repenser. Une émancipation et un retour au bon sens face à une puissante machine !

Depuis plusieurs années et plus que jamais d’actualité, la création de lieux d’échanges des savoir-faire, pour réparer plutôt que de jeter, redonner vie aux objets, privilégier une qualité artisanale, repenser les prix vis-à-vis de la durée de vie du matériel, favoriser une économie locale circulaire créatrice d’emploi… et de lien social.

Rendez-vous dans vos REPAIR CAFE en Vendée, à Venansault, Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Les Sables- d'Olonne, Tamont-Saint-Hilaire, Fontenay-le-Comte mais également à Benet dans le sud Vendée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *