parallax background

Une invitation pour parler Zéro-déchet près de Fontenay-le-Comte !

Un Festival à ne pas manquer : Tous dans l’même Bateau !
5 avril 2018
Prochainement ici : Un outil pour créer les liens consom’acteurs !
9 avril 2018
 

Une conférence à Benet, près de Fontenay-le-Comte pour tendre vers le Zéro-déchets en Vendée !

L e collectif Zéro-Déchet, appuyé par le CSC Le Kiosque et la Maire de Benet, vous propose une soirée avec "Une famille presque Zéro-Déchets, le 26 Avril prochain.

On pourrait croire que les mots "Zéro-déchets" sont devenus une marque déposée tellement on les voit un peu partout actuellement.
Si réduire ses emballages et tendre à limiter la quantité de déchets que nous générons est devenu un effet de mode, alors c'est tant mieux.

Les organismes publiques en charge de la gestion des déchets sur nos territoires nous rappellent régulièrement que la Vendée est un bon élève en terme de tri des déchets. En quelques sortes, oui, trier est une bonne chose, mais c'est aussi une invitation à conserver nos vieilles habitudes d'achats alimentaires avec des produits surremballés, ou cartons et plastiques s'amassent dans le sac jaune... sans tenir compte des coûts de traitement et de recyclage de ses nombreux emballages.


Et pourtant...

La question des déchets plastiques...
Penser que tous les emballages plastiques vont pouvoir être transformés et réutilisés sans fin…. est une vision erronée, le traitement des déchets plastiques engendre des coûts énergétiques importants et les plastiques qui sont transformés change de catégories pour être dégradés.

Tendre vers le Zéro-déchets est une approche différente, il s'agit bien là de réduire au maximum, à partir de techniques, de savoir-faire, de nouvelles habitudes, l'émission de déchets de toutes sortes, alimentaires ou non. C'est plus largement un état d'esprit, une prise de conscience sur les répercussions de chacun de nos actes d'achats, et puis une question permanente pour chaque situation : Puis-je faire autrement ?

” Jérémy Pichon et sa famille presque Zéro-déchets, le 26 Avril à Benet en Vendée ! ”

 

Le zéro déchet… Oui, mais comment ?

Jérémie Pichon nous raconte avec humour comment, aux côtés de son épouse et de ses deux enfants, ils ont décidé de se lancer dans le « zéro déchet » et de vivre pleinement cette aventure.

En 2016 ils choisissent de partager leur expérience avec humour et légèreté à travers un livre : Famille « presque » zéro déchet « Ze guide » rédigé par le père et illustré par la mère Bénédicte Moret. Cet ouvrage qui regorge de conseils simples et pratiques pour agir au quotidien connait depuis son lancement un grand succès.

Entre petites luttes et grandes victoires, Jérémie décrit avec simplicité et sans prise de tête, les bénéfices énormes et insoupçonnés, que sa famille a pu tirer d’un tel changement.

Notre famille a mis trois années pour arriver là... nous avons tellement amélioré notre qualité de vie quotidienne que chaque retour dans la société de consommation ne nous fait pas du tout envie ! C’est enregistré dans notre fonctionnement, nos habitudes. On a gagné un autre quotidien et surtout, à confort égal, on a considérablement amélioré notre qualité de vie. On a gagné de mieux manger, moins dépenser, préserver la planète, gagner en liberté et lien social, protéger sa santé de la chimie invasive, développer une autre économie locale et résiliente en soutenant les produits et filières locales… bref, au final, on a produit un bocal de sobriété heureuse !

Conférence à la salle polyvalente de Benet le jeudi 26 avril à 20h, dans la limite des places disponibles.


« Des techniques et astuces pour réduire ses déchets au quotidien. »

 

Béa Johnson...

Lors de sa venue en Vendée en Septembre dernier, Béa Johson, l'une des pionnières du mouvement Zéro-déchets nous expliquait avec justesse que le mode de vie qu'elle et sa famille avait choisi et les économies familiales réalisées leur permettent en effet de profiter pleinement d’expérience de vie..., à l’instar de posséder des biens matériels non-essentiels.
Un discours percutant face à une société de surconsommation qui tout les jours, via les sirènes du marketing et les belles images, nous invitent à acquérir un tas de produits et d’objets dont au final, nous n’avons pas vraiment besoin. Comment y faire face et éliminer le superflu ? Aller à l’essentiel.

Une invitation à savoir refuser, prendre conscience de l’impact de nos actes de consommations et tendre vers des démarches simples, comme l’achat en vrac par exemple...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *