parallax background

Les Etats Généraux de l’Alimentation en Vendée !

Découvrez la LPO Vendée, la Protection de la Biodiversité et des écosystèmes !
4 octobre 2017
Une Conférence pour notre agriculture demain : Afterres 2050 !
8 octobre 2017
 

Des consultations citoyennes initiées par le gouvernement qui se déroulent jusqu’à fin Novembre dans les territoires, notamment en Vendée.

L es objectifs des EGA sont ambitieux : relancer la création de valeur et en assurer l’équitable répartition, permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail grâce à des prix justes, accompagner la transformation des modèles de production pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. !
Les questions qui nous sont posées…
Comment rémunérer plus équitablement les producteurs ?
Comment accompagner la transformation de notre agriculture ?
Comment mieux informer les consommateurs ?
Comment favoriser l’accès du plus grand nombre à une alimentation suffisante et saine ?
Comment soutenir des modes de consommation plus responsables ?

Plus concrètement sur notre département, une discussion ouverte est proposée par Mme Leguille-Bailloy, députée de la 4ème circonscription de Vendée. Une invitation vers les citoyens pour soumettre au gouvernement des avis et solutions face aux problèmes existants dans le monde agricole. Un évènement ouvert à tous ce Vendredi 6 Octobre 2017, 19h, à l’Amphithéâtre du Lycée Jean XXIII aux Herbiers.

Au programme, la projection de témoignages d’acteurs de la chaine alimentaire sur notre territoire, des tables rondes avec les acteurs locaux issus de l’agriculture biologique et conventionnelle mais aussi des intervenants de l’agro-industrie locale, notamment Fleury Michon. L’animation de la soirée sera assurée par Frédéric Denhez, écrivain, journaliste et chroniqueur pour « CO2 mon amour » sur France Inter. L’écrivain a notamment écrit un ouvrage avec le CPIE Sèvre & Bocage : « Le CPIE, c’est ce qui manque souvent entre la connaissance et les gens : un lien. C’est-à-dire une façon de relier les grands enjeux nationaux et planétaires aux enjeux locaux, en se servant du bon sens, de la mémoire, de l’intérêt bien compris et, finalement, de la sensibilité.»

« Si nous sommes toujours plus nombreux à nous approvisionner en produits sains et locaux via des circuits-courts de distribution, nous permettons le développement d’une agriculture éthique assurant la juste rémunération de ceux qui nous nourrissent. ».

« Les Etats généraux de l’alimentation (EGA), personne n’en entend beaucoup parler et pourtant c’est l’avenir de ce qu’il y aura dans nos champs et nos assiettes qui se joue.» selon GreenPeace.

”Nos actes de consommations et nos démarches plus responsables interrogent l’industrie Agro-Alimentaire, la GMS… de nombreuses questions se posent, et les poussent vers une transformation inévitable”

 

Vu de notre fenêtre, nous pourrions vous dire, continuer de nous suivre sur Demain Vendée, car c’est bien de nos changements de comportements que viendra la transformation de l’agriculture locale.

Si nous sommes toujours plus nombreux à nous approvisionner en produits sains et locaux via des circuits-courts de distribution, nous permettons le développement d’une agriculture éthique assurant la juste rémunération de ceux qui nous nourrissent. (N’oubliez pas la Conférence « Le Scénario Afterres 2050 » que nous proposons le 8 Octobre, une projection de notre Agriculture 2050 !).

Les clés du changement sont donc bien entre nos mains…

L’attaché parlementaire de notre député, contactée par téléphone, précise que cette soirée-débat fait aussi suite au peu de participation et de retours enregistrés dans les réunions publiques précédentes et proposées localement. Nous pourrions penser que les citoyens ont pris la mesure des enjeux autrement, c'est-à-dire en ayant conscience de l’impact de nos actes de consommations « Aujourd’hui, nous avons plus d’influence par nos actes de consommations qu’avec notre bulletin de vote », c’est une certitude…

D'autres enjeux sont posés...
Nos actes de consommations et nos démarches plus responsables interrogent l’industrie Agro-Alimentaire, la GMS… de nombreuses questions se posent, et les poussent vers une transformation inévitable… Certaines ONG doutent de la finalité de cette consultation et croient à des effets d'annonce, juste avant le début des négociations commerciales entre la grande distribution et ses fournisseurs. Ces négociations sont en général source de nombreuses tensions, et pour cause : elles fixent les prix payés aux producteurs pour le reste de l’année.


Les clés du changement sont donc bien entre nos mains…

 

Nos actes de consommations et nos démarches plus responsables interrogent l’industrie Agro-Alimentaire, la GMS…

D'autres enjeux sont posés...
Nos actes de consommations et nos démarches plus responsables interrogent l’industrie Agro-Alimentaire, la GMS… de nombreuses questions se posent, et les poussent vers une transformation inévitable…
Certaines ONG doutent de la finalité de cette consultation et croient à des effets d'annonce, juste avant le début des négociations commerciales entre la grande distribution et ses fournisseurs. Ces négociations sont en général source de nombreuses tensions, et pour cause, elles fixent les prix payés aux producteurs pour le reste de l’année.

D'autres encore s'inquiètent que la moitié des ateliers qui composent les EGA sont en effet "pilotés" par les grands industriels, autrement dit par ceux-là mêmes qui sont accusés d’étrangler les petits producteurs... D'autres, que la coordination des états généraux ait été confiée à Olivier Allain : un agriculteur, élu à la présidence de la chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor, mais aussi un porte-voix de la FNSEA, un puissant syndicat qui soutient une forme de compétitivité et une course à l’industrialisation..

Retenons le côté positif, la volonté de consultation citoyenne, une occasion de faire entendre notre voix, mettre en avant des choix de consommation, des pratiques alimentaires qui portent des changements concrets. De donner la parole aux acteurs d'une agriculture locale éthique, soucieuse de l'homme et de la terre. De parler Permaculture ou agro-écologie... faut-il que les consommateurs prennent conscience des enjeux.

Une Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire a notamment publiée un document synthétique, clair, et concret, comprenant 63 priorités pour une métamorphose du modèle agricole et alimentaire.

Ce document doit permettre de faire entendre plus fortement la voix des citoyens au sein des EGA. Parmi les priorités de la Plateforme, il a notamment été identifié comme nécessaire d’accompagner financièrement et techniquement les agriculteurs dans la transition agro-écologique (plutôt que de supprimer les aides financières au maintien des agriculteurs bio !), ce que le gouvernement est pourtant en train de faire…

Nous rappelons que notre Média est apolitique, il fait surtout appel à notre bon sens, il se veut porteur de Solutions et s’évertue à mettre en lumières les exemples concrets de changements positifs en Vendée. Le fait que cet évènement soit une initiative nationale et gouvernementale est louable, il est important cependant que tous les tenants et les aboutissants soient à la connaissance des citoyens, notamment les actions du gouvernement menées via l’UE, le CETA ou encore la baisse actuelle des aides à l’agriculture biologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *