parallax background

Ouverture du tout premier commerce participatif et coopératif en Vendée, Lalouet’Coop aux Herbiers !

L’instant Radio, l’émission du 28 Janvier, avec Alice et Jean-Luc du Groupe local Colibris aux Herbiers !
30 janvier 2019
L’instant Radio, l’émission du 4 Février, avec Julie Lévêque qui développe l’application Comm’une Opportunité !
6 février 2019
 

L'aboutissement d'un long projet : Lalouet'Coop !

C'est dans une certaine excitation que ce commerce "différent" a ouvert ses portes ce weekend aux Herbiers. Depuis son lancement en 2017, près de 230 coopérateurs ont rejoint le projet, ou plutôt, l'aventure Lalouet'Coop. Ce projet de commerce coopératif et participatif, auto-géré par ses propres adhérents a un effet contagieux dans la ville. Sans doute parce qu'il associe la volonté d'accéder à des produits locaux et biologiques, l'esprit coopératif, mais surtout un espace d'échange et de lien social. Ce Vendredi 1er février a donc lancé Lalouet'Coop dans le concret.

Nous les avions déjà rencontré l'été dernier aux Herbiers, entre temps, un local a été trouvé, les coopérateurs ont réalisé de nombreux travaux d'aménagement pour accueillir les premiers coopérateurs-clients du magasin. Notre article https://demain-vendee.fr/actualites-vendee/lalouet-coop-commerce-cooperatif-participatif-rassemble-aux-herbiers/

Ca y est, nous sommes très fiers d'ouvrir notre magasin après tant de réunions et l'implication de nombreuses personnes. Les travaux d'aménagement du local ont fédéré les coopérateurs pendant au moins deux mois, tout le monde est venu apporter un peu de son temps, mettre la main à la pâte pour que nous puissions ouvrir en temps et en heure...

La notion de participatif...

Le concept de commerce participatif réside sur la faculté à souder une communauté, et en l’occurrence le « faire ensemble ». Chaque membre accepte dans le contrat initial de consacrer du temps à la vie de Lalouet'Coop, à savoir 3 heures par mois pour un couple ou 2 heures pour une personne seul. Ils assurent le bon fonctionnement du supermarché : rayonnage, caisse, nettoyage, compta/gestion, achats, …

Pour accéder au magasin, tous les coopérateurs vont participer à son fonctionnement. Des postes d'approvisionnement, de logistique, de gestion du vrac, ou encore de gestion de la caisse sont assurés par les animateurs. Nous sommes tous co-propriétaires du magasin

Des compétences en logistique, informatique et gestion à Lalouet'Coop !


” Au delà de choisir des produits locaux et pour la plupart biologiques, nous créons du lien social, et nous en avons terriblement besoin actuellement. ”

Le choix des produits…

L'idée de commerce coopératif et participatif passe aussi par la volonté de citoyens de se réapproprier la question de leur alimentation. Ils peuvent ainsi choisir eux-mêmes les produits, les producteurs avec qui ils vont travailler et ainsi la qualité des aliments qu'ils retrouveront dans leurs assiettes.

Aujourd'hui, nous disposons de 400 références pour une trentaine de producteurs ou fournisseurs. Maintenant que notre magasin est en place, nous allons continuer de travailler sur la dimension du local et pour limiter le nombre d'intermédiaires.

La dimension sociale…

C'est une véritable dynamique de cohésion qui se dégage de Lalouet’Coop. Ce projet de commerce fédère des personnes issues de milieux différents, des compétences complémentaires pour un projet intergénérationnel.

Nous nous apercevons que c'est autant la dimension sociale qui suscite l'intérêt des coopérateurs, que l'accès à des produits bio et locaux. Pendant toute la durée des travaux, les coopérateurs ont tissés des liens lors d’ateliers peinture, montage ou mise en place du magasin. C'est l'organisation même du magasin qui s'appuiera sur cette capacité collective à s'organiser, à prendre des décisions. Précise Pierre Merlet, co-président et coopérateur de Lalouet'Coop
 

Thibault a choisi d'être coopérateur à Lalouet'Coop !

Le commerce a ouvert ses portes le 1er février 2019 !


 

Regard de coopérateurs...

Lors des travaux d'aménagement du magasin coopératif et participatif, nous avons rencontré Thibault, Adeline ou encore Gilles. Ils nous précisent ce qui les a poussé à rejoindre l'aventure de Lalouet'Coop :

Ce qui me plait, c'est que moi je suis très sensible à l'agriculture, à l'alimentation, au consommer local. Lalouet'Coop est un moyen alternatif de consommation. J'aimerais que plus de monde ait conscience de ce qu'il mange, des problèmes environnementaux, car je suis naturaliste et je vois tous les dégâts de l'agriculture intensive, et cela me désespère. Explique Thibault
Avec mon mari, nous avons aimé dans le projet, le côté fédérateur qui rassemble les personnes en local et cela permet de faire des rencontres. Et puis le fait d'avoir un seul lieu pour faire nos achats mais aussi une manière de faire vivre les producteurs du coin. Commente Adeline
Je pense que ce lieu sera le point de rassemblement de celles et ceux qui veulent bien manger, échanger et partager des bons moments. Conclut Gilles, retraité et très actif lors des travaux peinture.


Notre reportage :

Comments are closed.