parallax background

Découvrez Sandra, créatrice de savons naturels « Après la cueillette » à la Chaize-Giraud en Vendée !

L’instant Radio du 18 Mars, émission spéciale lancement du Journal des initiatives positives !
20 mars 2019
Ambiance chaleureuse pour le décollage du Journal des initiatives positives de Demain-Vendée !
22 mars 2019
 

Après la cueillette...

Cette bretonne très autonome est arrivée en Vendée il y une vingtaine d’années pour un nouveau départ et s’est installée dans la charmante petite commune rétro-littorale de La Chaize-Giraud.

Après différentes expériences professionnelles dans l’hôtellerie de plein air, Sandra, qui a en tête de fabriquer son propre savon, rencontre la savonnière Sidonie Champagne dans la Biocoop où elle travaille. Elle se lance alors dans la fabrication de ses premiers savons « maison » (sans aucune perspective alors d’en faire son métier !) et en offre à ses amis et sa famille. Lors d’un Noël, elle apprend ainsi par sa grand-mère que son arrière-grand-mère faisait de même pendant la guerre !

Sandra décide ensuite de devenir savonnière en se formant auprès de Léanne et Sylvain Chevallier (pionniers de la savonnerie professionnelle à froid en France et auteurs du livre "Je crée mes savons au Naturel" - Ed Terre Vivante). Elle crée une micro-entreprise le 1er janvier 2017 et investit dans un atelier. Les démarches administratives sont nombreuses, notamment le dépôt d’un dossier pour chaque formulation auprès de l’agence nationale du médicament, comme pour tout produit cosmétique proposé à la vente.

La démarche de Sandra est basée sur la saponification à froid, à base de produits biologiques et de cueillette sauvage, avec une grande importance accordée au fait de ne pas créer de nouveaux déchets.

Saponification à froid ? On ne le sait pas forcément mais la majorité des savons industriels (sans parler des gels douches qui contiennent de nombreux produits chimiques mauvais pour notre santé) sont fabriqués par saponification à chaud, procédé qui a l’inconvénient de retirer la glycérine et de donner cet effet de « peau qui tire ». Ici, au contraire, la glycérine sera conservée intégralement et apportera une hydratation à la peau. La pâte à savon est coulée dans des moules puis le savon est démoulé 48h après et mis à sécher pendant 3 à 5 semaines. Du travail d’artisan et de créateur car Sandra conçoit ses propres formules et formes de savons.

Sandra Lemarchand, créatrice de savons bio à la Chaize-Girand !


” Un travail d’artisan et de créateur car Sandra conçoit ses propres formules et formes de savons naturels... ”

Bien-être…

Ses savons, shampoings et baumes parlent de ses racines (le savon « BZH » aux couleurs du drapeau breton), de ses rêves de voyage (« Maroc »), ou encore de ses rencontres, comme le savon vaisselle à base de lierre, inspiré par son « binôme de tisane », François, rencontré lors d’une semaine de stage chez François Couplan, l’ethno-botaniste qui a initié le célèbre chef cuisinier Marc Veyrat aux saveurs des plantes sauvages. Le lierre est en effet riche en saponine, son arrière-grand-mère l’utilisait déjà…

Ils parlent aussi de son souhait de « faire du bien » et de répondre aux besoins de chacun comme lorsqu’elle a créé un savon sans huile essentielle pour une femme enceinte, ou encore pour les peaux sensibles des enfants avec le « Baby ». Les huiles et beurres végétaux utilisés sont biologiques et choisis au regard de la dimension environnementale et éthique (pas d’huile de palme par exemple ou encore d’huile d’argan au vue des conditions d’exploitation des femmes pour sa production).

 

Après la cueillette.

Fabrication artisanale de savons !


 

Autonomie...

Sa curiosité et son désir d’autonomie l’ont aussi poussé à mieux connaître son environnement naturel, notamment les algues du littoral qu’elle fait découvrir lors de balades. Elle propose également un stage d’une journée « De la cueillette à l’assiette » comprenant la cueillette d’algues, la préparation et la dégustation d’un repas végétal et sans gluten, à base d’algues, de l’entrée au dessert ! Car vous l’aurez compris, Sandra fait beaucoup de choses par elle-même et souhaite partager et transmettre.

Avec une amie créatrice, Stéphanie Losfeld de « Bois et carton », créations en bois et carton recyclés, elle a initié en 2017 le marché des créateurs de La Chaize-Giraud et le collectif les Z’artis de la Chaize, avec l’appui de l’association des Z’artis, basée à Givrand qui faisait déjà le marché de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Tous les vendredis de juillet et août, de 17h à 23h, dans le jardin de la mairie, vous retrouverez une vingtaine de créateurs sur ce marché intimiste et convivial. L’hiver, un marché de Noël est organisé. Tout cela contribue à animer la commune et valoriser la création locale.

Sandra est aussi présente sur les marchés d’été de créateurs (Noirmoutier, Saint-Gilles-Croix-de-Vie), les marchés paysans, les salons du bien-être… Elle vend également ses savons dans la boutique-atelier de trois artisans d’art « Les ateliers du pressoir », située à la Chaize-Giraud.

Une belle rencontre qui amène à la réflexion sur nos gestes du quotidien et habitudes de consommation.

Alors on passe au savon et au shampoing solide ?


Anne Papin

Comments are closed.