parallax background

Et si j’accueillais des abeilles dans mon jardin ? Outils et accompagnement avec Matapi à Mervent !

L’instant Radio du 29 avril, avec Mathias Hincourt qui nous présente My Happy Conciergerie !
2 mai 2019
L’instant Radio du 6 mai, avec Céline et Laura qui nous présentent le groupe Zérowaste (Zéro déchet) en Vendée !
9 mai 2019
 

Elles font le buzz en permanence, quoique, depuis quelques décennies, la folie des hommes les a dangereusement rapprochées de l’extinction. A la fois indicatrices de l’état de la planète, et alliées indispensables de notre production alimentaire, les abeilles nous alertent sur la menace qui pèse sur la survie de l’humanité. Heureusement, elles peuvent compter sur quelques amoureux passionnés pour leur venir en aide ; apiculteurs professionnels ou simples apiculteurs particuliers, ils (elles) tentent de protéger et de faire revivre ce peuple animal, si attachant.


Et si on passait à l’acte, pourquoi pas moi ?

Les propriétaires d’espaces verts et fleuris sont même, de plus en plus nombreux à vouloir passer à l’acte et accueillir une ou plusieurs colonies près de chez eux. Équipement, matériel, documentation… il existe pour cela des lieux d'accompagnement en Vendée ou l'on peut se procurer tout le nécessaire en Vendée, comme au magasin Matapi installé à Mervent. Geneviève et Alain vous y accueillent, soit dans leur magasin physique au lieu-dit le Nay de Mervent, soit sur la version virtuelle avec leur site internet. Pendant qu’Alain fabrique des centaines de ruches dans son vaste atelier (il équipe aussi les professionnels), Geneviève vous accueille pour compléter tout votre équipement.

Dans le kit du débutant, vous trouverez la vareuse pour travailler en sécurité, l’enfumoir, les gants, les éléments de la ruche et même les peintures adaptées pour personnaliser vos ruches. Comme Annick, une apicultrice expérimentée, qui a fait de ses ruches, de petites œuvres d’art, avec un nom pour chacune d’elles !

Ensuite, il vous faudra bien des habitantes pour toutes ces petites maisons. Dans ce cas, vous pouvez aussi réserver, du mois d’avril à fin mai, chez Matapi, de jeunes essaims ; le magasin est revendeur de cette production dont certains professionnels locaux, se font une spécialité. Vous pourriez aussi récupérer des essaims dans la nature, au cours du printemps ; mais la pratique est quelque peu aléatoire et nécessite une certaine pratique qu’un débutant ne maîtrise pas, bien sûr. Par ailleurs, l’adhésion à une des deux associations vendéennes, L’entraide apicole de Vendée et L’abeille vendéenne, est vivement recommandée, pour être accompagné par des experts et, ainsi, éviter quelques erreurs dans la gestion de votre rucher.

Accompagnement en Vendée pour l'accueil des abeilles dans son jardin.


” Nous serions également bien inspirés d’imiter les abeilles qui puisent leur nourriture dans la Nature, sans jamais l’abîmer, mais, au contraire, en favorisant prodigieusement le développement du monde végétal. ”

Je fais ma récolte.

En fin d’été, arrive le moment tant attendu de la récolte de « votre » miel. Là aussi, un matériel est nécessaire, mais pour limiter la dépense, plusieurs possibilités s’offrent à vous : soit le louer à l’association à laquelle vous adhérez ou encore chez Matapi, soit, si vous souhaitez plus d’indépendance, en faire l’acquisition seul ou mieux, à plusieurs : l’occasion d’organiser quelques bons moments festifs avec vos associés lors de ce grand événement que représente la récolte.


Conditionnement et stockage

Vers septembre, octobre, le moment est venu de conditionner le miel que vous ont donné vos protégées. Pas besoin de le chauffer, de le stériliser pour le conserver : le miel est le seul produit alimentaire qui ne se périme jamais ! Par contre, il va se solidifier à un moment donné, auquel cas, un passage au bain-marie lui redonnera sa texture crémeuse. Matapi peut aussi vous accompagner à cette étape en vous proposant des pots de 500gr, de 250gr…, des couvercles décoratifs, des étiquettes… Plus tard, lorsque vous serez invités chez vos amis, le cadeau d’un pot de miel, de votre production, ravira certainement vos hôtes.

 

Abeilles et biodiversité, indissociables.

Une ruche personnalisée par Annick à Mervent !


 

Une dépendance positive

Cette belle aventure avec les abeilles est totalement positive : de nouvelles et belles rencontres avec d’autres passionnés, le sentiment de participer à la sauvegarde de la planète et la compagnie d’une espèce animale fascinante. Sur un plan plus personnel, c’est aussi une invitation à méditer devant une organisation collective aussi parfaite et efficace, qui devrait servir de modèle à notre humanité plutôt chaotique.

Nous serions également bien inspirés d’imiter les abeilles qui puisent leur nourriture dans la Nature, sans jamais l’abîmer, mais, au contraire, en favorisant prodigieusement le développement du monde végétal. Le seul aspect qui pourrait susciter quelques soupirs de la part de l’entourage, c’est que vous allez devenir « addicts » des abeilles ! Mais vous en sortirez plus épanouis et vos protégées vous remercieront ; de plus, le cadeau d’un pot de miel saura désactiver les quelques reproches de l’entourage ! Les récipiendaires prendront peut-être conscience également de la valeur symbolique de ce présent qui aura associé des fleurs, des abeilles, des humains pour réaliser ce produit alimentaire unique et impérissable.


Jean-François Boury

Comments are closed.