parallax background

Julie détourne les objets avec des créations insolites 100% recyclés à Longeville-sur-Mer !

L’instant Radio du 6 mai, avec Céline et Laura qui nous présentent le groupe Zérowaste (Zéro déchet) en Vendée !
9 mai 2019
L’instant Radio du 13 mai, avec Aude Barre et Gaëlle Kerdraon de la Boutique du Moulin à Montaigu !
16 mai 2019
 

Au détour d'un objet !

Ses drôles de lampes vous attrapent le regard, ses pots de fleurs font sourire, ses pendules vous amusent, et tous ces objets autour de vous, au fur et à mesure que vous avancez au fil des étagères, réunies dans ce magasin éphémère, vous enchantent ou vous interpellent. Comme toute œuvre artistique, on ne reste jamais indifférent. Au-delà ses créations, Julie, car c’est d’elle dont on parle ici, adore donner une seconde vie aux objets, et pas n’importe quels objets. Ceux qu’elle va chiner dans des vide-greniers, dans des brocantes, ou chez Emmaüs, qui est son principal pourvoyeur.

Très tôt Julie aimait déjà la « récup’ », bricoler les objets, leur donner une fonction détournée. C’est du fond de son atelier de Longeville sur Mer qu’elle usine, coupe, martèle, assemble, change, remplace, teste ses nouvelles créations. Des objets qui ont leur histoire, histoire d’une mode révolue, histoire d’un temps dépassé par la technologie, par un progrès galopant.

Ici une vieille radio militaire, sortie tout droit de la Grande Guerre, un téléphone en bakélite noire qu’on imagine bien dans le décor d’un film muet, une boite de cacao un peu rouillée, héritage des colonies d’un autre temps, une boite de pastille pour la gorge, vendue autrefois dans les officines d’apothicaires ou encore ces vinyles des années 60, compilés pour accueillir votre séant…

Donner une seconde vie objets en associant imagination et création : Upcycling !


” Son activité l’amenant à revisiter les objets tombés en disgrâce, elle fait partie naturellement de l’association des Répar’Acteurs des Pays de Loire ... ”

Créativité

La liste est très longue et tout est pour elle, matière à détourner, à créer, jouer avec les formes, les couleurs. Mettre en valeur ce qui devait passer à la poubelle, redonner vie aux objets, c’est redonner également vie aux souvenirs. Les passants dans les boutiques éphémères, ou les clients qui connaissent ses créations, n’hésitent pas à partager ce que tel ou tel objet, dans sa forme initiale leur évoque.

Un grand-père militaire, une tatie super mode des années 80, les photos vintages de leurs parents, en retrouvant la déco, l’ambiance de l’époque. Les souvenirs remontent, les émotions sont là présentes, la mémoire se réveille, comment avons-nous pu oublier le bruit de cette sonnette devenue patère, qui résonnait quand les clients entraient dans l’épicerie voisine.

 

Au détour d'un objet !

Jullie Audureau, créatrice !


 

Parfois ce sont les clients eux-mêmes qui reviennent avec un vieil objet, un brin nostalgique ils le laissent à Julie. Suivant l’inspiration ou les possibilités, ce sera une belle lampe, un support d’étagère, une magnifique pendule, l’imagination de Julie est débordante et sa création sans limite non plus… L’Objet sera rendu à son propriétaire avec une nouvelle beauté, trouvera un nouveau regard pour le contempler, emprunt de couleurs ou de lumières, les souvenirs revivront alors.

Son activité l’amenant à revisiter les objets tombés en disgrâce, elle fait partie naturellement de l’association des Répar’Acteurs des Pays de Loire et à ce titre, participe à des événements, propose des ateliers pour les personnes ou les groupes qui le souhaiteraient. Ce fut le cas en septembre dernier, sur l’île de Noirmoutier dans le Village des 3R – Réparation, Réemploi, Réutilisation.

Côté expo, Julie propose ses créations dans des magasins éphémères, ou chez Pascal à La Roche sur Yon ou encore à Moutiers Les Mauxfaits à la boutique de créateurs « De Temps en Temps ». Et vous la rencontrerez très certainement sur des marchés, de-ci, de-là...

Donc n’hésitez pas à vous laisser emporter pas ses créations, au détour d’une boutique, au détour d’un objet.


Philippe Croisé

Comments are closed.