parallax background

La pratique du Qi-Gong, équilibre subtil entre la santé et la spiritualité, entretien avec Nathalie Kreuther à Saint-Vincent-sur-Graon !

La ville de Saint-Hilaire-de-Riez expérimente la pratique de l’éco-pâturage dans les marais !
23 avril 2019
L’instant Radio du 29 avril, avec Mathias Hincourt qui nous présente My Happy Conciergerie !
2 mai 2019
 

Arts énergétiques...

A quelques pas du barrage du Graon et de son lac reposant, nous rencontrons Nathalie, enseignante de Qi Gong sur les secteurs de Talmont-Saint-Hilaire, Longeville-sur-Mer, Saint-Vincent-sur-Graon et La Roche Sur Yon. Formée aux arts martiaux et aux arts énergétiques depuis plus de 15 ans, Nathalie nous explique ce qui l’a amenée à enseigner le Qi Gong, un art énergétique, dont les premières traces remontent a plus de 5000 ans en Chine.

Traduit littéralement du Chinois, Qi Gong signifie : « mise en route de l’énergie par le travail du souffle ».
Longtemps considéré et employé par les Chinois comme un moyen de cultiver le corps et l’esprit pour rester en bonne santé, l'occident est devenu adepte de ses multiples applications. On le pratique généralement comme un sport de détente, une source de bien être, une thérapie en mouvement ou encore pour se recentrer et calmer l’esprit.

« J’ai commencé à pratiquer le Qi Gong à la suite d’une pathologie lourde. Un ami m’a conseillée de prendre des cours de Qi Gong, discipline qui m’était alors inconnue. Ce fut pour moi un réel élément déclencheur, car en me reconnectant à mon corps, j’ai d’abord ressenti un relâchement profond et mes douleurs ont commencé à diminuer. Puis progressivement, mon esprit s’est apaisé. »

Le Qi Gong peut également s’apparenter à une forme de méditation active qui se caractérise par des enchainements de mouvements lents et naturels, accessibles à tous. Ses exercices en postures statiques ou dynamiques, favorisent la respiration et le relachement en stimulant la circulation de l'énergie « le Qi » tout en assouplissant le corps. La pratique de cet art consiste à se mettre dans un état de calme intérieur, d’accueillir ses pensées, les observer et les laisser passer. C’est une mise à distance de son mental, de ses émotions, qui aide à mieux se reconnecter à son calme intérieur et à retourner à sa propre source.

« J’étais productrice de cinéma, un métier passionnant mais très stressant, la pratique du Qi Gong m’équilibrait alors, dans la vie. Je le pratiquais dans un but d’apaisement et de reconnexion à moi-même. J’ai pris lentement conscience que ce que je faisais dans mon métier au quotidien ne me correspondait plus. Peu de femmes, à l’époque, exerçaient le métier de producteur et l’ultra compétitivité qui existait était très pesante et ne correspondait pas à mes valeurs profondes. »

Le Qi Gong vise à l'épanouissement individuel de l'être, à l'entretien de la santé, à l'équilibre émotionnel, à l'unité du corps et de l’esprit.


” Notre société met au banc les personnes fragiles, malades, elles sont exclues de son fonctionnement. J’ai le désir de faire découvrir la pratique du Qi Gong pour apporter une nouvelle façon d’envisager la vie à des gens qui sont en souffrance. Pour apporter de la vie dans la vie et leur redonner goût à l’existence ”

La maladie, un retour forcé au corps et à soi-même.

« Après une rechute de ma maladie et un deuxième traitement, j’ai entendu parler de médecine alternative, un monde nouveau s’ouvrait à moi, celui de la médecine chinoise. J’ai alors réalisé qu’il y avait peut-être des alternatives à cette médication lourde, impliquant des traitements avec beaucoup d’effets secondaires tant au niveau physique que psychique. C’est ainsi que j’ai étudié la médecine chinoise pendant 3 ans. Je me suis alors dit que c’était peut-être l’occasion d’orienter ma vie vers autre chose. »

Ancienne de 4000 ans, la médecine chinoise se compose de 5 grands piliers que sont l’Acupuncture, le Massage, la Pharmacopée, la Diététique et le Qi Gong. Cette médecine holistique englobe toutes ces techniques dans une approche globale qui prend en compte aussi bien le corps et l’esprit mais également tout l’environnement physique et social de l’humain.

Ces méthodes traditionnelles chinoises mettent en avant la prévention, l’objectif premier étant d’entrer dans une démarche par laquelle on cherche à réguler tout déséquilibre énergétique qui pourrait entrainer l’apparition d’une pathologie. En médecine chinoise, on considère que les organes sont reliés entre eux physiquement mais aussi sur le plan énergétique dans un réseau de méridiens qui parcourent tout le corps.

Chaque organe est lui aussi relié à une émotion (joie, colère, peur, tristesse etc.), une saison ou encore à un élément (bois, feu, terre, métal, eau).


« Dans la pratique du Qi Gong, on ne peut pas tricher avec qui l’on est. Un simple mouvement donne une indication sur la personne. »
 

Nathalie Kreuther sur les plages du littoral vendéen.

Le Qi Gong, un art énergétique !


 

Accompagnement thérapeutique

Nathalie enseigne également le Qi Gong auprès de personnes à mobilité réduite, dans les EHPAD à Avrillé et à Angles.

« Notre société met au banc les personnes fragiles, malades, elles sont exclues de son fonctionnement. J’ai le désir de faire découvrir la pratique du Qi Gong pour apporter une nouvelle façon d’envisager la vie à des gens qui sont en souffrance. Pour apporter de la vie dans la vie et leur redonner goût à l’existence »

La dimension thérapeutique de cet art ancestral intéresse aujourd’hui les hôpitaux français, une dizaine d’entre eux ont aujourd’hui intégré des ateliers de Qi Gong à leurs structures. Mettre le corps en mouvement par cet intermédiaire revient à responsabiliser le patient, ainsi, il n’est plus un simple objet en attente d’un traitement mais il redevient acteur de sa santé.

« On déplace le corps avec souplesse et légèreté, on libère les tensions, on calme le souffle, le corps s’ouvre, l’esprit se pose. »

Le Qi Gong vise à l'épanouissement individuel de l'être, à l'entretien de la santé, à l'équilibre émotionnel, à l'unité du corps et de l’esprit. Il stimule le fonctionnement organique et construit au plus profond de nous-même, l'élaboration d'un équilibre subtil entre la santé et la spiritualité. C'est une voie de santé qui unifie le corps et l'esprit.

Au-delà d’une simple pratique de santé et bien-être, le Qi Gong s’intègre au quotidien comme un art de vivre passant par la déconnexion de tous les artifices de notre société moderne. Il nous invite à repenser en tant qu’être humain, notre place dans la nature à laquelle nous sommes connectés. Cette même nature, que l’on croit dominer et que l’on malmène aujourd’hui. Notre esprit étant souvent pris dans un tourbillon de pensées, navigant constamment entre passé et futur. La pratique de cet art ancestral implique de redevenir au temps présent.

« L’avenir est incertain, le passé est résolu, il faut être au présent. »

Etre présent à soi, c’est être présent au monde. Cela permet de mieux se connecter aux autres et à l’univers qui nous entoure. En redevenant conscient de nos mécanismes internes, notre façon d’agir change et cela a une répercussion sur le monde, telle une résonance.

Merci à Nathalie Kreuther pour cet échange si riche et ce moment partagé.
Nathalie donne aussi des cours de Qi Gong l’été sur la plage des Conches où la pratique de cet art, face à la mer, prend encore une dimension supplémentaire.


Benjamin Lotin

Comments are closed.