parallax background

Le film « Qu’est-ce-qu’on-attend ? » à Dompierre-sur-Yon a suscité l’envie d’agir, rencontre avec le Maire de Ungersheim !

Découvrez le « Défi familles Zéro-déchet », une initiative de la ville de la Roche-sur-Yon et son agglomération pour une consommation plus responsable !
28 janvier 2019
L’instant Radio, l’émission du 28 Janvier, avec Alice et Jean-Luc du Groupe local Colibris aux Herbiers !
30 janvier 2019
 

Une projection-débat qui a posé les premières pierres...

Le 13 décembre dernier, 300 personnes se rassemblaient dans le centre-ville de Dompierre-sur-Yon pour assister à la projection du film-documentaire "Qu'est-ce-qu'on-attend-? de la réalisatrice et journaliste d'investigation Marie-Monique Robin. Cette soirée-débat était proposée par un collectif de citoyens pour la transition écologique en lien avec Le Maire de Dompierre, Philippe Gaboriau.

Pour rappel, le film éclaire la petite ville d’Alsace Ungersheim de 2 200 habitants s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

La municipalité d’Ungersheim a lancé en 2009 un programme de démocratie participative, baptisé « 21 actions pour le 21ème siècle » qui englobe tous les aspects de la vie quotidienne : l’alimentation, l’énergie, les transports, l’habitat, l’argent, le travail et l’école. « L’autonomie » est le maître mot du programme qui vise à relocaliser la production alimentaire, à promouvoir la sobriété énergétique et le développement des énergies renouvelables, et à soutenir l’économie locale grâce à une monnaie complémentaire (le Radis).
Depuis 2005, la commune a économisé 120 000 euros en frais de fonctionnement et réduit ses émissions directes de gaz à effet de serre de 600 tonnes par an. Elle a créé une centaine d’emplois. Et elle n’a pas augmenté ses impôts locaux. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

L'un des principaux protagonistes du film Jean-Claude Mensch, maire de la commune d'Ungersheim qui est mise en lumière dans le film, avait fait le déplacement en Vendée. Nous l'avons interrogé pour mieux connaître les avancées d'Ungersheim en termes de transition...


Notre reportage :


” Des échanges entre élus et citoyens engagés pour faire converger les consciences et inspirer les habitants de la Ville ”

Capter l'attention...

L'objectif de cette soirée était de s'inspirer de cette démarche de transition de l'autre côté de la France et de notamment susciter l'intérêt des Dompierrois sur ces questions écologiques, énergétiques, alimentaires et sociétales. Le débat avec Jean-Claude Mensch, maire d'Ungersheim a permis ces échanges pendant près d'une heure. L'affluence a permis de répondre à cette première attente et d'envisager une suite constructive, une première réunion se tiendra début février à Dompierre.

Jean-Claude Mensch a précisé que toute cette mise en place reste fragile mais les rails sont bien installés. Le noyau est une cinquantaine de personnes très engagées et impliquées parmi les 2200 habitants… beaucoup reste à convaincre de la nécessité de cette transition. Des questions plus techniques ont aussi été posées, notamment sur l’utilisation de panneaux photovoltaïque, et le fait que ces technologies progressaient vite.
Après le débat, nous avons collecté une centaine de noms de personnes, de Dompierre et de ses environs, souhaitant être informés de la suite donnée à ces premiers échanges. Une première réunion de réflexion sera ainsi proposée le Vendredi 1er février pour concrétiser ces liens. Nous précise Marc Lepelletier, membre du collectif citoyen à Dompierre-sur-Yon
 

Le Marie d'Ungersheim à Dompierre-sur-Yon !

Temps d'échange après la projection de "Qu'est-ce-qu'on-attend ?" !


 

C'est quoi une ville en transition ?

C'est l'histoire des multiples initiatives qui permettent à cette petite ville alsacienne de 2 200 habitants de réduire son empreinte écologique, de relocaliser sa production alimentaire, de proposer une économie circulaire avec une monnaie locale, de créer de nouveaux emplois dans l'agriculture, l'habitat, l'énergie, mais aussi l'insertion sociale...

Ainsi a germé l’idée de porter sur grand écran l’histoire exemplaire d’Ungersheim. Une histoire portée par ses personnages, élus ou simples habitants… Jean-Sébastien, jeune intendant de la régie agricole municipale, qui a quitté son métier de vétérinaire pour plus d’éthique. Muriel, co-propriétaire du nouvel éco-hameau construit selon les principes de Bedzed. Christophe et Lili, qui ont converti l’exploitation familiale pour devenir paysans-boulangers. Sébastien, Hayat, Céline, salariés en insertion aux Jardins du Trèfle Rouge. Et bien sûr, Jean-Claude Mensch et ses adjoints à la Mairie d’Ungersheim, grands artisans du programme municipal qui articule l’ensemble de ces actions. Ils méritaient un film, pour que les initiatives collectives et le bonheur d’agir se répercutent en échos, et que des communes aux quartiers, les spectateurs rassemblés se posent la question titre : « Qu’est-ce qu’on attend ? ».

Une graine a été semée à Dompierre en présence d'élus Vendéens, nous mettrons en lumière avec intérêt les avancées du collectif si ce terreau est rendu fertile, espérant y voir fleurir de nombreuses initiatives par la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *