parallax background

Plantation d’une haie bocagère avec des CM2, action biodiversité avec la LPO aux Terres Noires à la Roche-sur-Yon !

Découvrez Vrac’ en Sac, le projet d’épicerie zéro-déchet à Moutiers les Mauxfaits !
14 février 2019
L’instant Radio, l’émission du 18 Février, avec Audrey Chataignier : nous parlons naturopathie !
20 février 2019
 

Planter des arbres...

La mise en refuge LPO du site des Terres Noires à la Roche-sur-Yon est une des actions du plan biodiversité de la Ville. Pour officialiser cette mise en refuge, une action concrète de préservation de la biodiversité du site a été effectuée fin janvier pour le renforcement d’une haie bocagère façon chemin creux.

La Ville de La Roche-sur-Yon est engagée depuis plus de 2 ans dans un plan en faveur de la biodiversité. Celui ci est la déclinaison opérationnelle d'un plan d'une vingtaine d'actions définies suite à la réalisation de l'exercice réglementaire de la définition des continuités écologiques (aussi appelée les trames vertes et bleues) à l'échelle communale. Entretien avec Raphaël Bedhomme, Chargé de mission Paysages et biodiversité à la Roche-sur-Yon.

Ce plan d'actions est structuré en 4 axes : un axe en faveur de la trame verte « périurbaine et rurale », qui a pour but de pérenniser l'identité paysagère du bocage, un en faveur de la trame verte en milieu urbain, qui vise à tisser des liens entre nature et milieux urbains, avec la ville comme support de biodiversité, un en faveur des milieux aquatiques, qui a pour finalité d'améliorer la qualité et la quantité de toutes les masses d'eau (mares, zones humides, rivières), un dernier, transversal aux trois autres, qui a pour finalité la sensibilisation de tous à la biodiversité et à des pratiques plus respectueuses de la nature.
En parallèle, la communauté d'agglomération est en cours de réalisation de son plan climat, feuille de route pour une transition écologique transversale à toutes les politiques sectorielles (énergie, agriculture, bâtiment, biodiversité, eau etc ...).

La plantation a eu lieu le 29 janvier 2019 par 23 CM2 du Groupe scolaire Laennec !


” Une plantation de haie bocagère par des enfants en CM2, première action en faveur de la biodiversité aux Terres Noires, suite à la labellisation. ”

Protection de la biodiversité…

Dans le cadre de la signature du renouvellement de la convention entre la Ville et la LPO Vendée en juillet 2018, l’objectif de créer un ou deux Refuges LPO sur la commune de la Roche-sur-Yon dans les 3 années de sa durée s’est concrétisé par la décision de mise en Refuge LPO des Terres Noires (complexe sportif situé à LRSY, route de Mouilleron) comme premier site concerné. Objet d’une étude portant sur les vallées yonnaises consistant principalement en des inventaires floristique et faunistique en 2008, le site des Terres Noires a pu être identifié comme un lieu d’intérêt écologique et patrimonial à l’échelle de la commune.

Le réseau des Refuges LPO est un outil proposé par la LPO pour favoriser l’accueil de la biodiversité en créant des aménagements ou en mettant en place des pratiques respectueuses de l’environnement. La mise en Refuge LPO des Terres Noires permettra de conforter le réseau de refuges sur la commune, qui comporte notamment le Refuge LPO du cimetière de la Péronnière.

Dans le cadre de la mise en refuge, un diagnostic écologique a été réalisé par Blandine Blachère (ingénieur paysagiste en service civique à la LPO Vendée), aboutissant à des préconisations de gestion pour l’ensemble du site, ayant pour but la préservation et le développement de sa biodiversité.

Ce travail a été réalisé durant l’année 2018, et a consisté en un travail de terrain (relevés floristiques (+ de 80 espèces) en mars, en juillet et en août, observation d’oiseaux (49 espèces), captures d’odonates (18 espèces sur 40 visibles en Vendée), caractérisation de haies) et d’un travail de cartographie et d’analyse dans la période de mars à octobre 2018.
Cette labellisation s'est traduite par la signature d'une convention entre la Ville, la LPO Vendée et la LPO France avec l'objectif commun de préserver la biodiversité du site et de tout mettre en œuvre pour favoriser l'accueil de celle ci.
 

Les Terres Noires à la Roche-sur-Yon !

Plantation d'une haie bocagère !


 

Plantation et sensibilisation...

A l’heure où l’arbre est l’un des symboles d’engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique, la première action du plan de gestion du site consiste à densifier une haie bocagère protégée au plan local d'urbanisme. En effet cette haie présente uniquement une strate arborée. Habituellement, les haies les plus fonctionnelles d’un point de vue écologique contiennent aussi une strate arbustive au pied de laquelle se développe une strate herbacée. L’objectif est donc de reconstituer une haie multistrates (arbres de haut jet, arbre de moindre envergure, arbustes, ...) et donc de démultiplier les habitats favorables aux différentes espèces liées aux différentes strates (et dc assurer leur cycle de vie).

Il a donc été décidé en cette période de repos végétatif favorable de planter 150 arbres et arbustes avec les essences suivantes : Chêne sessile, Erable champêtre, Charme, Alisier torminal, Troène commun, Noisetier commun, Fusain d'Europe, Cornouiller sanguin, Houx, Néflier.
A noter que les fournitures végétales sont en grande majorité labellisées Végétal Local, label qui garantit l’origine locale des graines ayant conduit aux plants qui ont été plantés (respect du patrimoine génétique local). Ces fournitures sont fournies par la chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire dans le cadre d’un appel à projet.

La plantation a eu lieu le 29/01 par 23 CM2 du Groupe scolaire Laennec. En parallèle, les enfants ont suivi un module de sensibilisation au bocage par l'instituteur de la classe Lundi 28, la LPO Vendée est intervenue (toujours dans le cadre du partenariat) en classe pour parler du rôle de la haie comme espace d’accueil d’une faune spécifique et rôle ds la continuité écologique.

La plantation est un point de départ de nombreuses actions suite à cette labellisation : les autres actions prévues cette année sur le site : proposition de fabriquer des nichoirs par la même école (instituteur très motivé), mise en place d’une clôture pour pâturage extensif près sur une zone humide du site. La mise en place de la clôture sera assurée en l’articulant avec l’itinéraire pédagogique de découverte du site et les courses d’orientation se déroulant sur le site, curage de la mare nord du site, en cours d’atterrissement naturel, pour restaurer les habitats pour amphibiens.


Raphaël. B

Comments are closed.