parallax background

Résilience alimentaire, de quoi parle-t-on ? Dossier spécial sur les leviers d’actions et les initiatives locales !

Médiation animale à la Cab’âne de Câline et Cupidon à la Roche-sur-Yon, rencontre avec Patrice Raynaud !
12 juin 2020
Hydrogène, le souffle propre. Projet de production locale et alternative pour notre mobilité/énergie en Vendée !
7 juillet 2020
 

Si se nourrir est devenu l’un des enjeux prioritaires pour bon nombre de citoyens, c’est dans l’hypothèse de nouvelles perturbations de grande ampleur (sanitaire, sociale, politique, climatique …), que garantir à tous un accès à la nourriture devient fondamental. Et penser la résilience des systèmes alimentaires signifie mettre en place des stratégies pour rendre ces systèmes moins vulnérables, plus efficients et plus durables. Nous vous proposons dans ce dossier spécial, 9 leviers d’action pour améliorer la résilience alimentaire. Ainsi que deux exemples de territoires qui se sont pleinement emparés de cette thématique. Bonne découverte.

► 1 - Plus de fermes et plus d’agriculteurs

Objectif : Faire émerger une agriculture paysanne et diversifiée
Les agriculteurs sont une espèce en voie de disparition ! La population agricole a été divisée par 2 entre 1990 et 2018, et un quart d’entre elle va partir en retraite d’ici 10 ans, sans que la population agricole soit renouvelée. Pour lutter contre cette disparition programmée, de nombreux acteurs accompagnent l’installation d’une nouvelle génération d’agriculteurs.

En Vendée :

La Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne (CIAP) Pays de la Loire propose plusieurs formats de découverte et d’expérimentation avant l’installation, en priorité pour les néo-paysans : stage paysan créatif d’une durée d’un an pour se former et s’intégrer dans le territoire local ; couveuse pour l’éclosion du projet d’entreprise ; espace de test en maraîchage pour expérimenter des techniques agricoles. La coopérative propose également des solutions de financement pour les premiers investissements. C’est le cas de Caroline et Jérôme Simonnet, qui ont installé leur exploitation Au jardin des Colibris, à Soullans. En plus de la formation et de l’accompagnement, la CIAP les a aidés à financer puits et système d’irrigation.

Découvrez la suite de ce dossier spécial 4 pages dans le Journal des initiatives positives n°6 (infos abonnement et points de vente du journal en cliquant ici !)


 

Comments are closed.