parallax background

Production de Spiruline en Vendée : rencontre avec Ludovic à Saint Georges de Montaigu !

Demain-Vendée chez TV Vendée, quel rôle des médias dans la transition sociétale et écologique ?
2 juillet 2018
A la rencontre de Malory et Marc, l’Espace Totem en gâtine à deux pas de la Vendée !
4 juillet 2018
 

A la découverte de la Spiruline en Vendée !

C’est dans le nord de la Vendée, tout proche des rives du Maine, que nous retrouvons Ludovic Bzdrenga, producteur de spiruline à Saint-Georges de-Montaigu. Nous sommes accueillis dans un décor de ferme, sur un terrain comportant une grande serre. A l’intérieur de la serre, ce qui est plus inhabituel, se trouvent des bassins d’une superficie de 480 mètres carrés, qui sont entourés de plantations.

Sous la serre, l’air est chaud et lourd et la lumière intense. Ce sont uniquement les rayons du soleil qui alimentent la serre en chaleur pour maintenir l’eau des bassins à une température comprise entre 30 et 35 degrés. Ces bassins ne servent pas à la pisciculture, mais abritent une toute autre culture, que va nous faire découvrir Ludovic. Il s’agit de la culture de la Spiruline, l’algue aux mille vertus ! C’est une petite algue spiralée, forme d’où lui vient son nom, d’une jolie couleur bleu-vert. Cette algue a absolument besoin d’une eau douce chaude, essentielle à son développement. Un Moulin à Aube agite le bassin toutes les 15 minutes, pour reproduire les conditions de vie semblable à celle du milieu naturel de la Spiruline.

On recrée son lieu de vie. Elle a été redécouverte en 1970 en Afrique et est présente sur le lac Tchad à l'état naturel.

La Spiruline comme source de nourriture, était connue des Mexicains et des Tchadiens depuis des centaines d’années. Elle croit naturellement dans certains lacs en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. La nature, Ludovic l’a côtoyée tout au long de son parcours puisqu’il s’est initialement formé à l’horticulture.

J’ai travaillé 5 ans dans le muguet en Loire-Atlantique, puis 5 ans comme conseiller à la Chambre d’Agriculture. L'envie de m’installer et de créer ma propre exploitation à taille humaine a toujours été présente, mais je ne savais pas encore dans quel domaine précisément, cela aurait pu être le maraichage, l’horticulture...

Rencontre avec Ludovic Bzdrenga, producteur de Spiruline en Vendée ! L’algue aux mille vertus !


” L’aliment extrêmement complet qu’est la spiruline pourrait avoir un rôle important à jouer dans le monde de demain, notamment concernant les apports nutritionnels des populations touchées par la faim dans le monde. ”

Une formation et une installation...

C’est lors de son activité de conseiller en maraichage, que Ludovic découvre la spiruline au travers d’un projet d’installation, du coté de Chantonnay. S’inspirer des conditions naturelles de développement de la spiruline, pour cultiver artisanalement un produit de qualité, l’a inspiré et lui a donné envie de sauter le pas.

Ludovic a alors suivi une formation à la production de spiruline du côté du Var. C’est là-bas qu’il a acquis les nombreuses compétences nécessaires à la production de la spiruline.

Chaque matin sur la période de Récolte, allant d’Avril à Octobre, la spiruline est pompée, égouttée et pressée, puis transformée en spaghettis verts par Ludovic. Elle est ensuite séchée à basse température, 30 à 35 °C en moyenne, afin de bien préserver ses qualités nutritionnelles. Une fois séchée et concassée, une analyse bactériologique au laboratoire est effectuée avant que la spiruline puisse être vendue.

Je fais partie des spiruliniers de France et du mouvement Bienvenue à la Ferme, c’est une Marque portée par la chambre d’agriculture, et qui est en lien avec le fait de vendre en direct sa production et d’accueillir sur la ferme, pour des ventes et des visites.

Des liens directs avec les consommateurs...

Une démarche qui valorise l’achat en circuit court et qui s’aligne avec les actions de Ludovic qui vend sa production directement du producteur au consommateur depuis sa ferme, mais aussi sur les marchés et les événements locaux.

Jusqu’au début des années 2000, la presque totalité de la spiruline provenait de Chine ou d’Amérique où elle est produite dans des sites industriels. Depuis, la culture de la spiruline se développe en France, dans un contexte non concurrentiel et solidaire. Les fermes françaises proposent un produit de qualité cultivé sans pesticides, dans un environnement sain et de manière artisanale.

En Vendée, nous sommes trois producteurs de spiruline, il n’y a pas de concurrence entre nous, et nos exploitations sont artisanales et suffisamment éloignées les unes des autres. L’idée est d’avoir une démarche différente de celle d’aller au supermarché

Chaque vendredi après-midi, il est possible de retrouver Ludovic à sa production de spiruline pour une vente en direct et c’est également l’occasion d’avoir un aperçu de son installation.

C’est aussi une démarche où l’on conscientise ce que l’on mange...
 

Production de Spiruline ..." Saint-Georges-de-Montaigu !"

La forme en brindille telle que produite sur l’exploitation !


 

La spiruline, un partenaire santé privilégié...

Cette algue microscopique, est une des premières formes de vie apparue sur terre. Ces origines remontent à plus de trois milliards d’années. C’est plus précisément une cyanobactérie, c’est-à-dire une bactérie réalisant la photosynthèse. C’est l’un des premiers organismes qui a su utiliser l’énergie lumineuse du soleil pour se nourrir, faisant ainsi apparaitre l’oxygène sur terre.

Une bactérie à cheval entre le végétal et l'animal...

Les Aztèques et les Mayas consommaient déjà de la spiruline mais c’est seulement au milieu des années 1960, lors d’une expédition belge qu’un botaniste, Jean Léonard, redécouvre sur des marchés étrangers la spiruline. La substance une fois rapportée fut identifiée et analysée. La spiruline est très complète et possède de nombreuses propriétés.


Une richesse nutritionnelle...

Elle stimule le système immunitaire et augmente la protection antioxydante, grâce notamment à son pigment bleu, la phycocyanine, que l’on ne retrouve dans aucun autre aliment. Son taux de chlorophylle, est l’un des plus élevé du règne végétal. Avec une richesse nutritionnelle impressionnante, c’est un vrai cocktail de minéraux, de vitamines, de protéines et d’acides gras essentiels. Contrairement aux végétaux classiques, elle ne dispose pas de paroi de cellulose, il en découle que la spiruline est très bien assimilée par l’organisme.

La spiruline présente en effet, une composition extrêmement riche avec sa forte teneur en protéines, et en vitamine B12, elle est appréciée des végétariens. Le fer qu’elle contient présente une exceptionnelle biodisponibilité (capacité d’absorption). Elle possède également une forte concentration de bétacarotène. Sa richesse en vitamines (B1, B2, B3, B5, B12, A - E, D, etc.), en antioxydants (phycocyanine) et en acides gras essentiels (oméga 6) la place au premier rang des aliments les plus complets. Elle se distingue également par sa concentration en oligo-éléments dont l’organisme a besoin au quotidien (calcium, fer, magnésium, phosphore, zinc).

La spiruline c’est 60 à 70 % de protéines, on y retrouve toutes les vitamines (sauf la vitamine C) et tous les acides aminés essentiels à l’organisme.

Une consommation adaptée...

Du fait de sa forte concentration en nutriments, une petite quantité de consommation quotidienne suffit à alimenter l’organisme.

Une consommation de 3 grammes par jour suffit largement, c’est-à-dire l’équivalent d’1 cuillère à café...

La forme en brindille telle que produite sur l’exploitation permet une prise au moment des repas. Elle peut-être réhydratée dans un jus de fruit, mélangée à une compote ou saupoudrée dans une salade. Il est important de ne pas la cuire afin de ne pas perdre une partie de ses bienfaits.

L’aliment extrêmement complet qu’est la spiruline pourrait avoir un rôle important à jouer dans le monde de demain, notamment concernant les apports nutritionnels des populations touchées par la faim dans le monde.

La spiruline sert aujourd’hui à lutter contre la malnutrition et s'est beaucoup développée à l'humanitaire...

La question des labels...

Il est aujourd’hui très difficile d’obtenir le label bio en France pour la culture de Spiruline. En effet, les spiruliniers français utilisent un fertilisant minéral non toléré dans le cadre d’une agriculture biologique. Il s’agit de l’azote minéral qui n’a pas d’équivalent toléré en aquaculture certifiée biologique. La fédération des spiruliniers de France, dont Ludovic fait partie, garantit un cahier des charges d’une production éthique et est en attente de réponses européennes pour obtenir une certification bio.

Les marques actuelles « bio » sont souvent des marques industrielles qui proposent une spiruline produite en Amérique ou en Asie. Dans ces régions, les normes sanitaires et pharmaceutiques n’attestent pas de la même éthique et leur politique face aux OGM, demeure beaucoup moins stricte qu’en France.

En clair, mieux vaut une spiruline non bio, cultivée dans l’esprit bio et équitable par des petits producteurs locaux, plutôt qu’une spiruline bio dont on ne connaît pas bien la provenance.

Nous remercions Ludovic pour son accueil chaleureux, la dégustation et la visite.


Benjamin Lotin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *