parallax background

Rencontre avec François Schaal, artisan-créateur de couleurs naturelles à Commequiers en Vendée !

Le film « L’éveil de la Permaculture » sera à l’affiche à Aizenay le 1er Mars, entretien avec son réalisateur Adrien Bellay !
20 février 2019
L’instant Radio du 25 Février avec l’agence les Pieds sur Terre de Boufféré : nous parlons communication responsable !
25 février 2019
 

“Couleurs Schaal”, les couleurs de la Vendée...

Un produit local n’est ni toujours d'exception, ni toujours responsable, ni toujours unique. Les tubes de peinture “Couleurs Schaal” conjuguent pourtant avec talent ces trois adjectifs tant leur créateur porte haut la fierté vendéenne, revendique avec délicatesse une excellence artistique et travaille artisanalement des produits naturels.

Ce jour de janvier 2019 où Demain Vendée allait à la rencontre de François Schaal, l'artisan des couleurs, le soleil est sorti de son long hiver gris. Il nous a alors dévoilé les couleurs de la Vendée : Le blanc mousseux écume, le vert tendre champ, le rouge brut algue, le brun cassant feuille de chêne, les bleus chamarrés océans, ...

Quoi de mieux pour rencontrer l'homme qui crée artisanalement de la couleur dans la plus pure tradition des maîtres, pour que les artistes peintres la subliment de leur art. A notre connaissance, ils ne sont que deux en France à fabriquer de façon artisanale et à l'ancienne de la peinture pour artiste. L'un d'eux est Vendéen !

On l'imaginerait aisément sorti des ateliers d’un maître italien de la Renaissance cultivant l'art d'une peinture lumineuse et colorée. Et pourtant c'est en 2019 dans le nord-ouest Vendée que François Schaal développe ses tubes de couleurs en reprenant les techniques ancestrales de la peinture à l'huile : des pigments, de l'huile, des colorants naturels, de l'ingéniosité, de la persévérance et de l'huile de coude !

Formé à l'école Pivaut de Nantes et artiste peintre accompli, il a choisi de ne peindre qu'à loisirs pour mettre son œil de peintre à disposition de son goût pour la matière. Passionné par le travail « d'arrière-boutique », il se plaît à manipuler la matière brute et allier, tel un chimiste, les composantes de la peinture, car pour lui :

« les plus belles couleurs sont celles que l'on mélange »

Installé dans l'atelier familial de son père céramiste à Commequiers, il a baigné toute son enfance dans la brillance des émaux, le rapport à la terre et l'art du bel ouvrage.

La gamme de peintures "François Schaal" !


” C'est dans le nord-ouest Vendée que François Schaal développe ses tubes de couleurs en reprenant les techniques ancestrales de la peinture à l'huile : des pigments, de l'huile, des colorants naturels, de l'ingéniosité, de la persévérance et de l'huile de coude ! ”

Une production unique…

Il n'y a pas de livre dans ce métier, pas d'apprentissage, ni de machines toutes faites et encore moins de formation clé en main. Il n'y a que des recettes gardées secrètes...Sa seule base, quelques livres dont le plus ancien “Le Livre de l'art ou Traité de la peinture” de l'italien Cennino Cennini date de 1430. Alors, tel un chercheur, il teste, il alchimise, il invente, il fabrique des machines, il associe. Mais il malaxe aussi, broie et lamine comme un compagnon appliqué. Quand enfin le cuisinier goûte, hume et affine la pâte faite de pigments, de colorant, de matière et d'huile de noix, il obtient une peinture extra-fine à la consistance, à la couleur, à la finesse et à la durabilité exceptionnelles...

« Il n'existe pas de livre qui explique comment devenir fabricant de peinture artistique. C'est très compliqué d'avoir des recettes, elles sont gardées sous clés et les éléments de la recherche sont très longs. Les mouvements physiques et techniques de la peinture sont très complexes.»

Si pour un chef cuisinier, le choix des ingrédients et la qualité des produits sont deux composantes capitales et affichées de son art culinaire, on demande rarement à un peintre l'origine de ses peintures ... Et pourtant la qualité d'une peinture peut aussi être partie prenante dans la création et la durabilité d'une œuvre..... Les techniques anciennes ont ainsi prouvé durant des siècles la grande qualité et la solidité des matières picturales, et c’est en ce sens que François Schaal souhaite travailler, en mêlant les vieilles recettes des grands maîtres avec la haute technicité des produits actuels.

« J’apprends du passé et cette compréhension du passé m’importe énormément ; et c'est ça que je voudrais donner. »

Alors s'il n'existe pas de label ou d'AOC pour les peintures artistiques, « Couleurs Schaal » a créé sa propre griffe. Et c’est un héron, le héron des marais vendéens reproduit sur chacun de ses tubes.


C’est quoi la peinture à l'huile ?

Un pigment est une matière poudreuse naturellement ou artificiellement, d’origine animale, végétale minérale ou synthétique, exprimant une couleur. Le liant c'est, pour « Couleurs Schaal », de l'huile de lin ou de noix, une huile préparée pendant deux ans avant d’être travaillé. Le mélange ainsi obtenu est broyé 3 à 4 fois dans un laminoir tri cylindrique avec mouvement rotatif pour un affinage maximal de la peinture (jusqu'à 15 microns). Deux objectifs qualitatifs pour une peinture extrafine : la puissance colorante et la longévité du produit.

« Quand on trouve la bonne texture et la bonne tenue, il faut se laisser le temps, je suis partisan de prendre le temps, c'est important ! »
« La peinture, ce n’est pas compliquée, c'est un liant et du pigment, mais dans la pratique, la peinture à l’huile c’est une peinture de patience. »
 

Créations de peintures naturelles en Vendée !

François Schaal, à Commequiers !


 

Le projet unique d’un jeune homme entreprenant et singulier...

Depuis plus de 3 ans, François Schaal travaille à l'aboutissement de son projet. Sa première gamme de peinture à l'huile sortira de l'atelier de Commequiers en avril 2019. Il a développé 3 composantes pour donner finesse, couleur et la durabilité à sa peinture : une maîtrise technique irréprochable, une mise en œuvre artisanale et des produits de bases irréprochables.

Avoir une peinture de qualité c’est aussi n’utiliser que des produits de haute qualité.

« Ma peinture est pure, c'est vraiment de l'huile et du pigment, ça c'est le plus important. Après je dois répondre à la contrainte de la mise en tube et pour cela j'utilise des produits à 95% biodégradables, produit à base d'argile qui est fait pour tenir la peinture dans le tube, et éviter une possible sédimentation. »

À à peine 30 ans et l'assurance de son produit, il souhaite participer à cette avancée de la peinture traditionnelle et est heureux de contribuer à l’économie locale. Fier de ce territoire où il est né, il gratifie volontiers la Vendée à qui il reconnaît un caractère entreprenant et solide.

A l'aube d'une belle histoire d’entrepreneur, François Schaal dit apprécier les soutiens qui viennent de partout. Après le travail de recherche sur ses recettes, la première collection sortira au printemps, agrémentée de 10 couleurs et sera commercialisée sur le site internet de « Couleurs Schaal ». La gamme s'étoffera ensuite pour atteindre 35 couleurs. D’ici 3 à 4 ans c’est dans une boutique / atelier que « Couleurs Schaal » souhaite déployer ses couleurs pour partager à la fois la connaissance, mais aussi la beauté de l’art.

« Le fait de voir ma peinture sur les tableaux des peintres c'est ma récompense et ça c'est juste extraordinaire ! »

Un champ d'application locale...

L'ensemble des portes de la création et de l’innovation semble ouvert à François Schaal qui envisage de diversifier sa gamme vers l'aquarelle ou la peinture à la cire, mais aussi d'autres propositions techniques innovantes. Il va ainsi se lancer dans la recherche et le développement autours de produits « locaux » et utiliser notamment les huîtres pour base et les algues pour colorant. Il veut créer un réseau autour de l’activité, avec des artistes mais aussi avec des artisans locaux. Des contacts sont en cours... Pour l'huile de noix, un appel aux producteurs locaux est lancé !

Alors avis aux peintres professionnels et amateurs, « Couleurs Schaal » pourra vous fournir du matériel de qualité supérieure à des prix inférieurs à ceux des grandes maisons de peintures.

Et puis, si un jour fabriquer de la peinture ne lui suffit plus, il peut aussi la rêver .....et c’est tout à fait probable ! car si François Schaal avait une couleur à inventer ce serait un bleu ... et un rêve, retrouver le vrai Verdaccio ! Alors, si François Schaal vous dit qu’il est tout à la fois, cuisinier à pâte, partisan de toutes les couleurs, artisan de la palette et apprenti chimiste … croyez-le, il est simplement fabricant de peinture artistique !


Marion Guérin

Comments are closed.