parallax background

Une école au cœur de la nature : rencontre avec les créateurs de « 1, 2, 3, Colibris » à Apremont en Vendée !

A Thorigny, on conjugue circuits-courts et lien social, rencontre avec le collectif de consomm’acteurs !
4 mai 2020
La Voie des Plantes : rencontre avec Sébastien et Élodie, producteurs de Plantes à Parfums Aromatiques et Médicinales en Vendée !
11 mai 2020
 

Une école au coeur de la nature !

Depuis plus de 3 ans, Hélène et Julien Morit travaillent sur leur projet d’école, à Apremont. Un établissement pas comme les autres, qui entend valoriser les aptitudes naturelles, l’enthousiasme, la spontanéité et la personnalité de l'enfant, en étant à l’écoute de ses besoins. Dans un cadre naturel préservé de 3 hectares, un accueil familial et un enseignement personnalisé seront donc dispensés dès la rentrée de septembre 2020. Un projet qui se pose en véritable alternative à un modèle éducatif pas toujours adapté.

« Hélène est psychomotricienne à Challans. Quant à moi, je suis musicien professionnel et auteur,” nous explique Julien. “Notre projet associe une approche écologique et une dimension éducative axée sur les pédagogies dites actives. Notre école souhaite apporter aux enfants les outils qui leur permettront, une fois adultes, d’être autonomes dans leurs actes et leurs réflexions, respectueux des autres et de l’environnement, soucieux de bâtir un monde plus juste et plus humain. »

Parents d'une fille de bientôt 6 ans, Hélène et Julien sont conscients des limites du modèle éducatif traditionnel. À travers son activité, Hélène perçoit régulièrement le mal-être des enfants à l’école.

« On constate qu'il n'y a pas beaucoup d'arbres au sein des écoles, explique-t-elle. Les enfants semblent déconnectés de la nature. Notre idée est qu’ils puissent évoluer au cœur de celle-ci, qu'ils apprennent à faire pousser des légumes, à s'occuper des animaux, mais aussi à respecter l'environnement dans lequel ils évoluent et puis à se respecter eux-mêmes. Pour nous, cela fait partie des apprentissages fondamentaux. »

Un bâtiment en ruine, trois hectares de nature

« Nous ne voulons pas dénigrer tout ce qui existe. Pour notre fille, nous aurions aimé une école qui donne une place à la nature, au corporel, aux arts. Certains proposent ces approches par petites touches, mais c'est souvent une classe, un enseignant, et rarement un projet global. Du coup, on s'est dit qu'il fallait le créer ! »

Une école au coeur de la nature... Apremont en Vendée !


” Les apprentissages se feront au-delà de la simple salle de classe pour se déployer sur un site préservé de presque 3 hectares situé sur la commune d'Apremont ! ”

Première étape : acquérir un lieu propice à l'implantation d'une école en pleine nature.

« Tout s'est accéléré il y a deux ans, lorsque nous avons acheté un terrain de nature préservé de 3 hectares à Apremont, avec un bâtiment en ruine qui nous laissait imaginer de potentiels aménagements. C'était l'endroit parfait pour créer une école, d'autant que le PLU l'autorisait. »

S'inspirer de l'existant, puis expérimenter

Pour l'école 1, 2, 3, Colibris, dont le nom est un clin d’œil au mouvement initié par Pierre Rabhi, le maitre-mot sera liberté pédagogique. Même si ses créateurs s'appuieront sur des approches éducatives existantes :

« On ne va pas réinventer la roue, les pédagogies dites actives et alternatives existent depuis longtemps. Le but est de remettre l'enfant au centre de ses apprentissages, on ne lui donne pas le savoir comme ça ! Montessori, Freinet, Steiner, Decroly : chaque pédagogie aura quelque chose à apporter ! »

Les outils pédagogiques mis en lumière par le film-documentaire "Une idée folle", de Judith Grumbach, représentent aussi une source d'inspiration.

« Beaucoup de personnes nous inspirent, comme Isabelle Peloux, Sylvie d'Esclaibes, Céline Alvarez, Catherine Gueguen ou encore Isabelle Filliozat. Educatrices, auteurs, conférencières ou encore fondatrices d’écoles, toutes ont réfléchi à ces questions-là avant nous : nous allons nous en inspirer puis expérimenter…»
 

Près de 3 hectares de nature préservé ..."123 Colibris !"

Hélène et Julien Morit, créateurs de l'école 123 Colibris !


 

Un trio pédagogique 100% féminin

Deux classes d'une vingtaine d'élèves chacune composeront l'école : des petites sections jusqu'au CP d'un côté, les CE-CM de l'autre. En fait, une classe de maternelle d'un côté et une classe de CP à CM de l'autre.

« Nous imaginons des décloisonnements réguliers pour que les enfants se mélangent, s'entraident, avec un accent sur le vivre-ensemble et une part belle faite à la culture et à l'art, dans toutes ses dimensions. »

Chaque classe aura son enseignant, tandis qu'une aide pédagogique naviguera entre les deux classes : un trio 100 % féminin, nullement impressionné par la lourde tâche qui l'attend.Les travaux engagés étaient importants mais le planning est respecté : l'école 123 Colibris ouvrira donc ses portes en septembre 2020 !

« C’est un vrai défi, mentalement et physiquement. Mais autour de nous, beaucoup de gens se sont montrés sensibles à cette idée d'une autre pédagogie. Ils nous ont encouragé, nous ont apporté leur aide morale et matérielle pour donner vie à cette idée folle... »

Une idée folle, peut-être, mais tellement pleine de sens !



Frédéric David

2 Comments

  1. Siomn dit :

    Bonjour chez nous ici notre enseignante emmène toute les seamine lés enfant une journée dans une peupleraiea a quelque mètre de notre école il y font plein de chose que ce soit des cabane s de la musique mais aussi des activités plus scolaire comme de l’anglais du repérage de la peinture etc….

  2. renard dit :

    merci à vous
    votre école sera j en suis sûre au complet
    bravo à vous
    je vous suis sur toute la ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *