parallax background

L’éveil citoyen, participation des habitants à la vie publique de leur territoire !

L’Instant radio du 6 janvier, avec Valérie Guénec, co-créatrice et auteure des éditions « Lire au monde » !
7 janvier 2020
L’Instant radio du 13 janvier, avec Claudie Tricoire et François Batiot, bénévoles au Centre Vélo à La Roche-sur-Yon !
15 janvier 2020
 

Les citoyens ont la parole

À quelques mois des municipales, Demain-Vendée a choisi de s’intéresser à la participation des habitants à la vie publique de leur territoire. Partout les listes citoyennes et les consultations participatives fleurissent, et nous sommes allés voir à quoi aspirent les citoyens en matière de démocratie locale. Pour la préparation de ce dossier sur la participation citoyenne, dans le Journal des Initiatives Positives N°4, nous avions lancé en novembre une enquête sur notre site Internet. Les retours d'habitants, imaginatifs ou fatalistes, indignés ou enthousiastes, ont été riches et inspirants, alors nous avons eu envie de les partager ici. Article complet à retrouver dans le Journal des Initiatives Positives !

 

1. Selon vous, comment les citoyens peuvent-ils se réapproprier la vie publique locale ? Dans quelle mesure doivent-ils y participer ?

Plusieurs degrés d’engagement et d’implication dans la vie de la cité, depuis l’engagement associatif et l’information, jusqu’à la co-décision ou co-construction des politiques publiques, ou, enfin, jusqu’à la création d’une liste citoyenne participative.

1) L'engagement associatif "engagement associatif... / En s’investissant dans des associations / En s'investissant dans des associations bénévoles / En étant actif dans les assos"

2) Un information claire "avoir un espace d'information claire / en s’informant / Être bien informés de la vie communale, notamment sur le "comment" leur vie concrète dépend des décisions locales en grande partie."

3) Le vote est important "En s'inscrivant sur les listes électorales / en oubliant pas d’aller voter pour s’exprimer / Les élections / Vote au niveau local"

4) En étant actif et attentif sur sa commune "En étant actif dans la politique locale / En demandant des engagements et des positionnements clairs sur les sujets qui leurs semblent important, (citoyenneté, environnement, développement durable, mobilité, vivre ensemble .....etc) / En prenant part à des concertations publiques"

5) Passer à l'action et devenir co-décideur "les citoyens doivent passer de la situation de consommateurs (de biens et de services) à celle d'acteurs de la cité ; cela passe par une implication dans la décision et pas seulement par les urnes une fois tous les 6 ans / un vote pour les grandes décisions / Oui, ils peuvent être acteurs et co-décideurs / mise en place du referendum citoyen vote electronique / En ayant le temps de le faire via des conférences, tables rondes, forums... Si le sujet est intéressant et pour lequel ils ont un quelconque intérêt, ils devraient pouvoir être à même d'y participer. / définir ensemble des objectifs et valeurs communes, via des groupes de travail fréquents / Les mairies, les élus sont un petit groupe, il faut ouvrir, faire venir les citoyens au coeur des décisions / accessibilité pour tous / En s'engageant comme je m'apprête à le faire pour faire sa part comme le Colibris"


6) Monter une liste citoyenne "Proposer une liste aux élections municipales qui respecte les valeurs humaines et environnementales Avec une liste citoyenne / En se réunissant afin de créer une liste citoyenne sur le modèle de la ville de Saillans. Les citoyens sont les experts d'usage. Ils doivent créer le programme et prendre les décisions importantes. / Il faut sortir de cette vieille politique, trop pyramidale et pas assez participative... Les citoyens doivent a minima faire pression sur les futurs candidats pour qu'ils intègrent davantage de participation citoyenne dans les décisions et dans les projets municipaux... mais l'idéal reste de proposer une liste citoyenne qui propose une gouvernance collégiale et participative, dans laquelle les egos sont mis de côté... / En mettant en place une liste citoyenne pour les prochaines échéances électorales et aller voter pour cette liste"


7) Révolution ! En instaurant une nouvelle fois l'abolition des privilèges ! en faisant la révolution !


 

 

2. Selon vous, quelles innovations pourraient être mises en place pour donner plus de place aux citoyens dans la vie publique locale ?

Différents degrés dans l’écoute et la prise en compte de l’avis des citoyens. Cela va du simple «contrat de confiance» lorsqu’on élit un représentant, à la possibilité d’être consulté au moyen d’un référendum, mais aussi d’avoir des possibilités de débattre publiquement, collectivement des sujets jusqu’à l’instauration d’instances décisionnelles constituées de citoyens «acteurs», qui font la politique locale. Exigence de plus de transparence et d’échange avec les élus; de dépasser la simple consultation ; que les élus prennent acte de l’avis des citoyens et leur rendent des comptes.


1) Contrat de confiance à la base de la démocratie représentative "Pas nécessaire si le maire est le représentant du peuple et de la direction validé Peut-être plus de transparence au niveau des politiques et des organisations, une simplification des démarches administratives"

2) Référendum comme moyen de consultation "Possibilité de proposer des projets dans le cadre du référendum citoyen / Des référendums / Des référendums citoyens pour les grandes décisions au niveau local et national / Les décisions portant sur l'aboutissement de travaux de groupes, devraient au final être soumis à référendum (installation d'un parc éolien par exemple)

3) Comités citoyens et Agoras "Mettre en place un comité des citoyens qui sera consulté et pourra prendre des décisions concernant la ville et pour le bien de la communauté. aller au contact des habitants, être proche et bienveillants et motivés pour faire participer les citoyens / accessibilités pour tous Une "agora" municipale / Organiser des débats publiques dans chaque commune ? / réunions publiques / Développer la démocratie locale, notamment par des réunions au plus près des habitants, avec des engagements des élus sur les questions soulevées par eux / Il est important que l'habitant puisse apporter sa pierre à l'édifice, ses idées, par le biais de d'ateliers non pas participatifs mais décisionnels mis en place par les élus de la ville. / donner à chaque citoyen la possibilité de s’investir en créant des plateformes de concertation accessibles au plus grand nombre être pédagogique et accessible sur l'importance d'une gouvernance territorialisée dans un monde globalisé (cf MOOC gouvernance des Territoires sur fun mooc) / "engagement des élus à co- construire, à minima les grands projets, dans le cadre d'une concertation clairement affichée / cesser de gaspiller l'argent public dans de la communication propagandiste au seul profit de l'édile en place, mais investir dans la concertation et l'intelligence collective " / Prendre en compte les citoyens dans leurs besoins lors de réunions mais en prenant réellement en compte les avis, en étant en écoute active, en débat constructifs

4) Gouvernance horizontale et co-construction

Un conseil éthique, avec des citoyens tirés au sort, pourrait par exemple remplacer le conseil des sages pour veiller au bon fonctionnement démocratique et participatif de la commune. Les réunions en mairie pourraient toutes être publiques afin d'assurer une transparence. Des communications vidéos, Chaines Youtube, reunions publiques, animations lors des différentes manifestations. Mise en place d'une gouvernance horizontale avec un facilitateur à chaque réunion. Application du fonctionnement décrit dans "La belle démocratie " ( label développé avec les habitants de Saillans)

5) Changer de système en profondeur "Pas d'innovations si pas changement de système ! il s'agit pas de réformer un système qui fonctionne pas ! faut le changer tout simplement ! quand une recette ne fonctionne pas , on change pas un ingrédient ! on change la recette !"


/ Les heures de participations citoyennes devraient être dédommagées par les collectivités / entreprises


 

 

3. Selon vous, quelles nouvelles interactions et coopérations pourraient s'imaginer entre citoyens et élus locaux ?

Les retours font état d’un dialogue assez malmené, voire rompu avec les élus locaux. Pour certains, aucun retour en arrière ne semble possible. Pourtant, on note aussi l’envie de rétablir le dialogue et de trouver de nouvelles coopérations : à travers des lieux physiques ou/et virtuels, et des temps d’échanges hors les murs ou dans l’espace public, où les élus viennent à la rencontre des citoyens. Mais imaginent aussi la possibilité que ce soient les citoyens qui infiltrent/intègrent les instances des élus, qui entrent dans les commissions et les groupes de travail pour co-construire, avec les autres « corps intermédiaires», associations, ...

1) Formation des citoyens et espaces d'échanges

Réunions de formation citoyenne pour pouvoir mieux agir avec de nouvelles compétences, Mise en place d’un intranet entre élus et citoyens / mettre en place une plateforme sur le site internet de chaque commune pour permettre aux citoyens et aux élus locaux de s’exprimer et à chacun de s’impliquer et de se sentir investi (non exclu) des projets mis en place par les élus locaux. Et de la simplicité dans les actions et les outils ... c’est parfois la complexité qui fait que les citoyens baissent les bras / des éco-lieux entre ces 2 acteurs. Les élus locaux peuvent investir dans des cadres de vie partagés et non privatisés ou en régie Temps d'échanges / Consultations régulières / "Interactions régulières tout au long du mandat des 6 ans. / Ateliers avec les citoyens, les habitants, pour la construction des projets / Réunions d'informations régulières pour la transparence / Organiser des débats, proposer des thématiques, Minimum 1 réunion publique par an pour permettre aux citoyens de décider des actions à mettre en place dans l'année à suivre. /

2) Concertation et co-construction

les citoyens tirés au sort dans le diagnostic, l'élaboration, la mise en œuvre des projets et des politiques publiques / Intégration des citoyens aux réunions, assemblées communautaires / "Ouverture des commissions aux citoyens qui souhaitent inter agir / Identifier les sujets de prédilections auprès des citoyens afin de les faire participer quand les sujets se présentent. Ceci afin que des groupes de travail puissent participer aux travaux des élus et collectivités / Le citoyen peut véritablement agir et décider avec les élus, / De créer des commissions communes, des passerelles avec le milieu associatif / les associations / Réunions publiques / "une politique de la citoyenneté : impliquer les conseils (de quartier, des sages, des enfants, de développement), / Après avoir été décidé de manière participative, chaque projet municipal devrait être mené systématiquement par un groupe de travail rassemblant des élus et des habitants concernés par le sujet

3) Dialogue avorté, divorce amorcé aucune ! Le divorce est amorcé ! Donc pas de possibilité d'entente ! / le dialogue qui est perdu, il est parti sans aucun bruit....


 

 

4. Pour votre ville, quelle proposition de transition écologique, citoyenne, démocratique, énergétique .... ?

- Un champ de panneaux photovoltaïques
- Former le public à un usage modéré de l'électricité et proposer des solutions visant à diminuer les factures (eau chaude solaire, réfrigérateur naturel, bio climatisme...).
- Encourager l'autonomie énergétique des particuliers en équipant chaque maison (achats groupés + mutualisation des installation / maintenances)
- Faire en sorte que chaque village dès lors qu'il y a quelques maisons, puisse décider de mettre en place des structures communes (salle pour les tables rondes, pour les recycleries, pour les échanges...)
- Mise en place d’un réseau communal de compétences entre les citoyens
- Lieux publics permettant des interactions intergénérationnelles
- Peut-être organiser des rencontres pour améliorer l’échange de bons services et la coopération avec les anciens .
- Résilience en eau / récupérateur d'eau de pluie au vue des périodes de fortes chaleurs que nous vivons chaque années
- Développement des transports en commun / Transport public démocratisé / mobilité : faire en sorte que les entreprises d'un même secteur homogénéisent leurs horaires afin de pouvoir mettre en place des transports en commun.
- Réhabiliter le transport ferroviaire pour les petites gares.
- Pistes cyclables
- Création de structures d'accueil pour les démunis ou en situation de précarité
- Avoir au sein de la ville, un responsable de la résilience pour veiller à une véritable stratégie
- Résilience alimentaire / bac incroyable comestibles sur les espaces verts communaux / zones de jachères fleuries sur les espaces verts publics et incitation à ce que les citoyens plantent eux aussi des espaces fleuris et laisse des espaces non-tondus dans leurs jardins pour favoriser la biodiversité / résilience en circuits courts / plus de jardins partagés et de composteurs pour créer du lien social et réduire les déchets / Création de Poumons verts dans la ville / Jardins participatifs en permaculture, possibilité de se faire aider pour cultiver chez soi de façon saine et efficace
- Compenser chaque arbre arraché lors de la création de zone à lotir par la plantation d'un verger ouvert à tous les habitants de la commune......
- Changer la mentalité sur la biodiversité , tout particulièrement les arbres , qui ne sert qu'au bois de chauffe l'hiver mettre en place un moratoire urbanistique
- Plate forme de compostage collective
- Aide à l'installation sur la commune d'un voir plusieurs maraîchers afin de fournir en produit bio et locaux le circuit de restauration collective de la commune, Ehpad, cantine scolaire, office enfance.
- Éduquer, éduquer, éduquer,, voilà la recette // mise en situation, information et sensibilisation...
- Stopper la course au plus grand, plus gros, plus attractif
- Marché bio local.
- Continuer l’éducation à l’environnement avec les jeunes ( ramassage de déchets, création et entretien de jardins potagers ) ...
- Les citoyens décideront selon leur intérêt et celui des générations à suivre et appliqueront leurs choix. (Le bon sens les mènera certainement vers plus de sobriété, des technologies lowtech, l'autosuffisance alimentaire...)
- Transition écologique : mutualiser les repas des collectivités au sein de chaque petite commune en donnant les moyens de cuisiner localement et en proposant des produits bio et locaux via la mise en place de cultures vivrières propres à chaque commune.
- Instaurer des consultations / tables rondes et référendum dès lors que des projets touchent la collectivité au sens large (éolien, rocade, fermeture école...)
- Limiter l'enseignement via l'école à 3 heures par jour et favoriser en complément l'enseignement via les citoyens / accompagnants, sur des sujets propres à leurs expertises (exemple de l'outil en main, pouvant être étendu à plein de disciplines).
- Avoir un représentant à un conseil communal, pour échanger sur les pratiques dans les villages de la commune. Les conseillers seraient en charge de rapporter la parole au sein de chaque village, contrairement à aujourd'hui où tout se passe au niveau de la mairie sans véritable échanges sur les décisions prises, ceci pour ne pas être mis devant le fait accompli. "
- À travers un programme municipal alternatif (que certains ont déjà préparé) et qui sort des ornières dans lesquelles les pouvoirs locaux en place, relais des politiques nationales anti-écologiques et anti-sociales, nous ont enfoncés.
- Ce ne sont pas les idées qui manquent encore faut-il une volonté d'agir !!!!
- Dans ma ville, la transition doit être globale et toucher tous les domaines pour être efficace car tout est interconnecté : gouvernance, biodiversité, alimentation, énergie, habitat, transports, déchets, économie, éducation, culture ou encore santé et bien-être... mais le plus important, c'est de proposer une vision de la transition qui soit joyeuse, qui donne envie et surtout qui replace les élus au même niveau que les habitants et non au dessus.
- Navettes électriques qui desservent la plupart des points stratégiques : gare, mairie, commerces, ciné, lycée, collège.
- L'idée est de privilégier la mobilité sans prendre la voiture ou les scooters.
- Favoriser les réferendums citoyens

Découvrez notre double-page "L'éveil citoyen" en vous procurant le Journal des Initiatives Positives N°4

Comments are closed.