parallax background

Découvrez l’éco-pâturage !

Les Voisins Terre Pelle, Habitat groupé et partagé !
10 septembre 2017
 

Découvrez l’Eco-Pâturage ! Au sein des zones urbanisées : au service de la biodiversité, de la réduction des déchets verts, et du bien-être des habitants.

L’éco-pâturage sur le territoire, plus qu’une simple tendance...

L’éco-pâturage est une solution alternative de gestion écologique des espaces naturels par des animaux. Activité ancestrale ayant déclinée avec le développement de la mécanisation puis de la chimie, on observe localement un renouveau de cette pratique depuis plusieurs années...

Une journée d’information a été récemment organisée dans le haut bocage Vendéen (CPIE), plusieurs questions sont abordées :
Dans quel contexte cette pratique s’inscrit-elle ?
A quels enjeux environnementaux, économiques et sociaux l’éco-pâturage répond-il aujourd’hui ?
Il s’agit de sensibiliser les représentants des collectivités (élus, agents), des entreprises, des paysagistes et des associations en Pays de la Loire. Des retours d'expériences, visites de site et échanges...

 

Cette journée annoncée « Complète » et fermée aux inscriptions, nous pouvons penser que c’est un signal positif et un réel intérêt des collectivités pour trouver des alternatives naturelles et respectueuses pour l’entretien de nos terres et espaces de vies.

Un intérêt écologique et social
En comparaison avec un entretien mécanique ou chimique (coût élevé, nuisances sonores et pollution), l’éco-pâturage a de nombreux avantages d’un point de vue écologique et social.
-Vecteur de lien social
-Faible empreinte carbone
-Développe la biodiversité
-Pas de produits phytosanitaires
-Aucune nuisance sonore
-Pas d’accidents du travail
-Pas de déchets verts

De nombreux espaces adaptés (avec environ 2000m2 de surface) comme les quartiers résidentiels : Hôpitaux, Sites de traitement de déchets, Maisons de retraite, Stations d’épuration, Ecoles, Centrales solaires, Bassins de rétention d’eau …

Liens avec les écoles, les enfants...L'Eco-Pâturage, comme école de la biodiversité et du respect de l'environnement.

"L'éco-pâturage, une activité ancestrale ayant déclinée avec le développement de la mécanisation puis de la chimie, on observe localement un renouveau de cette pratique depuis plusieurs années"

 

La sauvegarde des races anciennes...

Les races anciennes comme le mouton d’Ouessant ou la chèvre des fossés appartiennent au patrimoine mondial de l’humanité, et il est essentiel de participer à leur sauvegarde.

Grâce à sa faible taille et à sa rusticité, le mouton d’Ouessant est idéal pour l’éco-pâturage. Avec une taille maximum de 50cm au garrot, il s’agit du plus petit mouton du monde ! Originaire de l’île d’Ouessant, il est parfaitement adapté au climat de l’Ouest de la France. La chèvre des fossés, aussi appelée chèvre commune, est une race rustique originaire de Bretagne et de Basse-Normandie. Elle est « spécialiste » pour débroussailler les plantes ligneuses, comme les ronces ou le lierre par exemple. Un programme de conservation de cette race a été mis en place dans les années 1990, puis elle a été reconnue officiellement en 2005.

Faire pâturer les animaux pour entretenir les espaces : une pratique en développement au sein des collectivités et des entreprises...

Comme Développer l’attractivité d’un nouveau lotissement par l’éco-pâturage
Entretenir par l’éco-pâturage des zones difficiles d’accès dans un site à haute valeur patrimoniale sur les bords de Sèvre ou encore faire pâturer des animaux pour entretenir les espaces verts d’une entreprise, pour une plus-value économique, écologique et sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *