parallax background

Entretien avec Kyrie Kristmanson au Grand R pour « Soleil Blanc », regard sur notre rapport à la nature !

Ruptur impulse une dynamique positive en éclairant le champ des possibles aux Sables d’Olonne !
27 septembre 2018
Comment rendre attractive la Biodiversité ? échanges au Centre Beautour à la Roche-sur-Yon !
30 septembre 2018
 

Un spectacle pour explorer notre relation à l'environnement !

C'est la nouvelle saison qui débute au Grand R à la Roche-sur-Yon. Julie Berès, l’une des figures emblématiques du jeune théâtre français y crée actuellement son nouveau spectacle : un voyage onirique qui explore notre relation à l’environnement. Nous sommes allés à la rencontre Kyrie Kristmanson, talentueuse interprète-musicienne canadienne qui signe la compsosition musicale de ce spectacle, proposé ce mardi 2 Octobre, 20h30 et mercredi 3 Octobre, 19h.

Comment questionner notre rapport à la nature, aux animaux, à l’écologie, sans tomber dans le catastrophisme ambiant ?

C’est la question posée par Julie Berès qui – après Sous les visages en 2009, Notre besoin de consolation en 2011, Lendemains de fêtes en 2013 revient au Grand R avec un spectacle croisant une fable de Joël Jouanneau à un travail d’enquête donnant la parole à des enfants.

Aller-retour entre légende et modernité, Soleil Blanc n’envisage pas la nature comme un réservoir utilitaire, mais comme une beauté bruissante de mythes, de légendes, de murmures, capable de nous émerveiller. Au plateau, une partition polyphonique s’écrit entre textes, vidéos, sons et musiques. Pour Julie Berès, parler de la nature, c’est d’abord s’étonner d’elle. C’est faire bouger les lignes de l’idéologie collective pour bouleverser notre rapport au monde. Explique la metteuse en scène.

” Soleil Blanc n’envisage pas la nature comme un réservoir utilitaire, mais comme une beauté bruissante de mythes, de légendes, de murmures, capable de nous émerveiller. ”

Aborder l'écologie dans une création théâtrale…

C'est en lisant à son fils certaines histoires que Julie Berès a réalisé que la plupart des espèces animales qui l’émerveillaient sont menacées de disparition dans les prochaines décennies.

De ce danger pesant sur les écosystèmes, et du réseau complexe de causalités qui relie nos modes de vie à ces extinctions, mon fils ne savait rien. Et moi-même, je n'en savais pas beaucoup plus. Cela n’a fait qu’accentuer mon attention aux questions écologiques auxquelles notre époque est confrontée. J’ai réuni des artistes pour réfléchir ensemble à cette « crise écologique » et à la façon dont nous pourrions l’aborder dans une création théâtrale.

L'angle positif, l'enfance et les rêves…

La troupe a beaucoup lu, visionné des documentaires, décortiqué des statistiques et des données alarmistes et terrifiantes : planète en surchauffe, polluée par les inventions dont l’homme est devenu le maître absolu, au détriment de son environnement..

Plutôt que d’entretenir un registre catastrophiste, nous avons choisi de questionner le rapport que nous entretenons avec la nature. Existe-t-il encore une nature vivante et merveilleuse ? Quels autres rapports à elle vivons-nous, ou pouvons-nous imaginer ? Comment récréer du possible et déplacer notre regard ? C'est dans cette petite brèche, inattendue et optimiste, que nous voulons nous investir : celle, à l'abri de notre temps, où la Nature ne serait plus pensée comme un réservoir utilitaire mais comme une beauté bruissante de mythes, de légendes, de murmures, capable de nous émerveiller. C'est alors que nous avons pensé aux enfants...
 

Conception et mise en Scène : Julie Berès !

Kyrie Kristmanson.


 

L'approche éducative…

D'où vient notre rapport au monde et à la nature, sinon de notre éducation ? Quelle est cette éducation particulière qui a engendré notre rapport à la nature ? Soleil Blanc propose un pas de côté. Une prise de distance par le biais de l'enfance et de l'éducation, pour mieux interroger notre société et son rapport à la nature.

Nous souhaitons permettre aux enfants et aux adolescents de réfléchir à ce qu'ils sont en train de vivre. De la même manière, nous souhaitons que les adultes puissent réfléchir à ce qu'ils ont vécu et aux conduites qu'ils reproduisent consciemment ou non. À ce qu’ils lèguent.

Le mardi 2 Octobre, 20h30 et le mercredi 3 Octobre, 19h au Grand R de la Roche-sur-Yon !


Entretien avec Kyrie Kristmanson…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *