parallax background

En Novembre, Le Festival Alimenterre pour questionner notre alimentation à Saint-Jean-de-Monts !

Retour en images sur le salon du zéro-déchet « Adopte un geste » à la Roche-sur-Yon !
31 octobre 2018
L’instant Radio Spécial 10ème, l’émission du 5 Novembre avec… le Collectif Demain-Vendée !
8 novembre 2018
 

Comprendre les enjeux agricoles et alimentaires à travers des projections-débats !

Le Festival "Alimen'terre", l'événement incontournable pour présenter et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires. Chaque année, à travers des projections-débats, plus de 65 000 personnes sont amenées à s'interroger sur leur responsabilité en tant que consommateurs. Partout des acteurs se mobilisent pour présenter leur initiatives et montrer qu'un autre système alimentaire est possible.

Cette année une sélection de 8 films documentaires sont proposés jusqu'au 30 novembre, 1600 évènements et 65 000 participants sont attendus dans 600 communes en France et 12 pays. En Vendée, Biocoop Grain de Sel à Saint-Hilaire-de-Riez, en partenariat avec le cinéma Ciné Monts de St Jean de Monts vous propose quatre soirées projection-débat à 20h30. Ainsi qu'une soirée à la BIOCOOP le mardi 27 Novembre à partir de 20h.
De plus en plus de citoyens prennent conscience des dérives du système alimentaire, alors que de nombreux constats résonnent encore : famines en Afrique, déclin alarmant de la biodiversité, engagements sur le climat en recul, scandales sanitaires, agriculteurs et éleveurs en difficulté, concentration du secteur agro-alimentaire et tentation du repli sur soi. Nombreux sont ceux qui s’engagent pour une alimentation durable et solidaire et pour le droit à l’alimentation.

Jeudi 8 novembre - 20h30, Projection du film-documentaire "Vertueuses, les multinationales ? Le business de l'aide au développement" :

Ce film au contenu effarant montre que la lutte contre la faim est un prétexte pour certaines multinationales qui souhaitent s’implanter en Afrique. On assiste alors à l’importation du modèle d’agriculture intensive occidental en Zambie, au Kenya et en Tanzanie. Le sujet méconnu de la captation de l’aide au développement par les grandes firmes internationales est ici traité de façon complète. Les limites du partenariat public-privé dévoilent les phénomènes d’accaparement des terres, d’endettement des paysans et du bouleversement des pratiques alimentaires locales. Des modèles alternatifs plus vertueux sont présentés et invitent au débat.

Le débat se fera en présence des intervenant : OXFAM 44 et GUINEE 44 (organisateur du festival sur les pays de Loire).

Des projections-débats pour questionner notre alimentation : Festival Alimen'terre !


” Partout des acteurs se mobilisent pour présenter leurs initiatives et montrer qu'un autre système alimentaire est possible ”

Le festival Alimenterre ? Historique...

Le Festival de films ALIMENTERRE a vu le jour en 2007 dans un cinéma parisien. Aujourd’hui, le Festival ce sont 1 400 projections-débats en France et à l'étranger, plus de 65 000 spectateurs, 900 heures de débat, 1 000 intervenants français et internationaux, grâce à un formidable réseau d'acteurs sur tout le territoire.

Objectifs

Le Festival de films ALIMENTERRE vise à informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous, inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs , proposer des pistes d'action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, et plus respectueux de l’environnement et des écosystèmes, sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis, provoquer des débats participatifs, ouverts voire contradictoires entre tous types d’acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.

Un évènement présent dans 600 communes

Le Festival est proposée par des acteurs de votre territoire. Il a lieu dans les cinémas, les salles municipales et associatives, les centres culturels, les établissements d’enseignement secondaire et supérieur, les collectivités locales, les fermes et magasins de vente de produits agricoles et alimentaires participant à l’événement.
 

Filière de la tomate et des dérives de sa production et commercialisation" L'empire de l'Or Rouge "

"La planète Lait", une enquête sur l'organisation du système laitier !


 

Jeudi 15 novembre - 20h30, projection de "La planète Lait" !

Les vaches fournissent aujourd’hui une industrie hautement technologique. Un marché mondial s'articule autour du lait, produit qui anime les débats, jugé comme vertueux pour le renforcement de l'organisme par les uns mais incompatible avec le métabolisme humain par d'autres, car trop riche. Une enquête est menée sur la filière laitière à travers ce film où l'on découvre les dérives d'un marché mondial en expansion mais aussi les alternatives à cette industrie.

Comment les vaches sont-elles devenues les fournisseurs d’une industrie hautement technologique ? Qui trouve-t-on derrière ce marché ? Existe-t-il des alternatives ? Quels sont les bienfaits du lait ? Enquête sur l’industrie laitière, incarnation de l’expansion mondiale d’une filière agroalimentaire devenue omniprésente.

Intervenant : La Coopérative Biolait.


Jeudi 22 novembre - 20h30, L'empire de l'Or Rouge !

Que mange-t-on quand on ouvre une boîte de concentré, verse du ketchup dans son assiette ou entame une pizza ? Des tomates d’industrie. Transformées en usine, conditionnées en barils de concentré, elles circulent d’un continent à l’autre. Toute l’humanité en consomme, pourtant personne n’en a vu. Où, comment et par qui ces tomates sont-elles cultivées et récoltées ?

Durant deux ans, des confins de la Chine à l’Italie, de la Californie au Ghana, Jean-Baptiste Malet a mené une enquête inédite et originale. Il a rencontré traders, cueilleurs, entrepreneurs, paysans, généticiens, fabricants de machine, et même un « général » chinois. Des ghettos où la main-d’œuvre des récoltes est engagée parmi les migrants aux conserveries qui coupent du concentré incomestible avec des additifs suspects, il a remonté une filière opaque et très lucrative, qui attise les convoitises : les mafias s’intéressent aussi à la sauce tomate. L’Empire de l’or rouge nous raconte le capitalisme mondialisé. Il est le roman d’une marchandise universelle.

Intervenant : Le collectif pour la tranquillité de la vie rurale (CTVR) qui s'oppose à l'installation d'une ferme industrielle à Commequiers.


Jeudi 29 novembre - 20h30, Le champ des Possibles !

Quitter la ville pour retourner à la terre et devenir paysan, un défi que se sont lancés plusieurs citadins français. Partis de zéro, ces néo-paysans doivent tout apprendre dans l'idée de renouer avec la nature. Qu'ils s'installent collectivement ou non, ils se rejoignent autour de l'idée de rompre avec les pratiques industrialisées. Chacun d'eux réinvente le métier de paysan et explore le champ des possibles.

Le champ des possibles aborde la question du besoin croissant, en France, de trouver un sens éthique à son métier et à sa vie par le retour à la terre. Un large panorama d'alternatives est présenté comme des moyens de transformations sociétales. Le film s'appuie sur des portraits d'individus et permet ainsi de s'identifier à cette quête de sens. Sont mis en évidence les étapes, les enjeux et les obstacles auxquels est confrontée cette génération d’agriculteurs issue des villes, qui se lance dans l’aventure des métiers de l'agriculture. Un film positif qui saura parler au plus grand nombre et suscitera certainement des vocations.

Intervenants : Frédéric Signoret et Perrine Dulac à propos de leur engagement dans la charte "Paysans de Nature".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *