parallax background

La Boîte à Graines ou l’art de cultiver la vie ! Entretien avec Laurent Grelet à l’Herbergement.

Retour à l’école pour Demain-Vendée : éducation aux médias et décryptage de la fabrication d’un journal !
1 avril 2019
L’instant Radio du 8 avril, avec Etienne Levesque, auteur du livre « Les Impôts du Bonheur, pour une révolution fiscale écologique européenne » !
9 avril 2019
 

La Boîte à Graines ou l'art de cultiver la vie !

La Boîte à Graines, petite entreprise artisanale de graines et semences biologiques, est nichée au milieu des champs du Nord Vendée. Laurent, son fondateur, nous a reçu au coin du feu, un matin d'hiver de février.


Il y a un fil conducteur, le lien à la terre. La vie l'y ramène toujours.

Laurent commence son parcours dans le monde de l'agriculture par un Brevet de Technicien Agricole. C'était en 1992, il y a près de 30 ans. D'emblée, il nous annonce que son premier stage l'a dégouté de l'agriculture conventionnelle. Le décor est planté.

Après quoi, il tâtonne, hésite. Il finit par tirer un BTS au sort parmi trois et tombe sur un BTS de Production Horticole à Perpignan. S'en suivent des expériences diverses : service militaire, formateur en horticulture à la Réunion puis responsable des serres municipales de la ville de Bourges. Il quitte ce dernier poste parce que la fonction publique ne lui correspond plus.

Il reprend ensuite des études d'Ingénieur Horticole en 2002 à l'Institut National d'Horticulture et de Paysage d'Angers. Il y apprend des techniques poussées dans la recherche horticole tout en découvrant que le lobbying pour une agriculture intensive n'est jamais très loin. Cette formation aurait pu lui permettre d'accéder à des postes à responsabilité dans le domaine de l'horticulture. Mais Laurent a d'autres rêves en tête.

« Ça m'a apporté plein de choses. Pas au niveau technique mais au niveau de la compréhension des choses. »

En 2006, il entre en poste au Potager Extraordinaire à La Mothe-Achard pendant quatre ans. Il s'y occupe, entre autres, de l'équipe en chantier d'insertion et de la création et l'étiquetage du jardin. Mais surtout, il travaille la terre, la façonne, l'apprivoise.

«C'est ce que j'aime. J'ai le lien à la terre qui est très fort.»

La Boîte à Graines à l'Herbergement, producteur de graines et de semences biologiques.


” Ça m'arrive de m'allonger sur la terre. L'énergie n'est pas la même le matin et le soir. La terre est vivante. Parfois, je sens qu'il faut que je sème. Par exemple, aujourd'hui il faut que je sème. Je le sens. C'est aujourd'hui, ce n’est pas demain. ”

Ma voie est ailleurs.

Son envie de changement, la routine et la fatigue le poussent à quitter la structure et à prendre quelques mois de repos pour voyager à travers l'Europe de l'Est. A son retour, c'est décidé, il monte son propre projet ! C'est donc avec un solide bagage et riche de pleins d'expériences que Laurent lance la Boîte à Graines en 2011.

Au départ l'entreprise est installée dans le village familial, à l'Herbergement. Il y emménage une première pièce où sont entreposées les graines. L'extérieur est son terrain de jeu. Les ventes sur les marchés occupent une bonne partie de son temps. Il parcourt le territoire : Fêtes des Plantes, Foires, Marchés, où il vend ses graines et ses plants. C’est à cette période qu’il lance son site de vente en ligne.

Après trois ans d'exploitation, il s'installe à la Corbinière en 2015, année où il met en route la démarche de certification AB (Agriculture Biologique), qui ne sera effective que deux ans plus tard, en 2017. "J'ai trouvé ce lieu, qui m'attendait". Formidable surface vierge de deux hectares de prairies où tout reste à construire, c’est un terrain de jeu et d'expérimentation qui s’offre à Laurent.


Une agriculture du vivant et du ressenti

Au fur et à mesure des années, Laurent s'approprie le lieu. Les techniques de travail évoluent.

« Au départ, j’utilisais les techniques que je connaissais, que j'avais apprises : bâches, travail du sol, tracteur, fumier enterré. Par la suite, quand on se défait du formatage, on se rend compte que ce n'est plus possible, que ce n'est pas respectueux de la terre. Ça va en évolution avec un travail intérieur qui fait que tu changes. Un moment, ça ne sert plus à rien de lire pleins de trucs. Quand tu ressens les choses, tu te laisses guider. Autrement tu passes ton temps à répéter des choses qu'on t'a enseigné. Tu peux lire pleins de bouquins, mais au final qu'est-ce que toi tu ressens et qu'est-ce que tu penses ?
Aujourd'hui, je ne peux pas tuer une fourmi. Je sens de la compassion pour tous les animaux. Il faut trouver des solutions qui vont en accord avec ça. Avec le respect de la vie. »
 

Laurent Grelet, fondateur de la Boîte à Graines.

500 variétés de fleurs et légumes à la vente !


 

Laurent utilise des plaquettes de bois pour protéger le sol, l’enrichir, et apporter un humus stable. Les plantes sont laissées sur place lors de la récolte et viennent elles-mêmes nourrir la terre dans une dynamique cyclique. Il nous explique qu'il s'inspire du monde de la forêt où la matière organique est toujours en surface. Elle est ensuite dégradée en d'autres éléments et les vers l'utilisent alors pour fabriquer le sol.

Laurent est contre les produits phytosanitaires, y compris ceux utilisables en agriculture biologique, qui détruisent les ravageurs, amis de l'équilibre de la biodiversité ! Deux-cents mètres linéaires de haies bocagères ont été plantées pour favoriser les auxiliaires et des zones libres sont laissées en prairie pour favoriser la présence des insectes. En somme, il crée à la Corbinière un écosystème naturel qui participer à la sauvegarde de la biodiversité. Laurent fonctionne énormément au ressenti. Il se laisse guider.

« Ça m'arrive de m'allonger sur la terre. L'énergie n'est pas la même le matin et le soir. La terre est vivante. Parfois, je sens qu'il faut que je sème. Par exemple, aujourd'hui il faut que je sème. Je le sens. C'est aujourd'hui, ce n’est pas demain. »

Sa vision de l'agriculture, il l'a forgée en même temps que son regard sur le monde a évolué. Un regard plus doux et tranquille.


La Boîte à Graines aujourd'hui / Faire des choses pour la terre

A ce jour, La Boîte à Graines accueille deux salariés, Vincent et Flora, et des stagiaires tout au long de l'année. 80% des semences sont produites sur place et les 20% restant proviennent de petits maraîchers installés en agriculture biologique à moins de 300km de l’Herbergement.

Laurent propose plus de 500 variétés de fleurs et légumes à la vente, toutes de variétés anciennes, reproductibles, et produites sur sol-vivant. Il s'investit pour la sauvegarde du patrimoine végétal et l’accessibilité à des variétés reproductibles.

Son but est avant tout de faire des choses pour la terre. Protéger la terre. Protéger l'environnement. Pour une agriculture durable et respectueuse de la vie.


Chloé Jond

Comments are closed.