parallax background

Des actions pour du 100% local dans les restaurants scolaires Familles Rurales !

L’Ecolien, une école Démocratique au Poiré-sur-Vie !
16 novembre 2017
Manger mieux, produire Mieux, prendre conscience des enjeux !
26 novembre 2017
 

Ce Vendredi 24 novembre, découvrez les actions mises en place par Familles Rurales dans ses restaurants scolaires.

D es actions menées en faveur de l’approvisionnement local et du développement durable dans les restaurants scolaires de la Guyonnière, Treize-Septiers et la Gaubretière seront présentées ce Vendredi 24 Novembre à l'Espace Agapé de la Guyonnière

Nous travaillons depuis de nombreux mois à l'amélioration de la qualité des repas proposés au sein des restaurants que nous gérons, cette soirée est pour nous l'occasion de présenter ce que nous avons mis en place. A partir d'expos, d'ateliers et d'échanges, mais évidemment autour d'un repas partagé avec des produits locaux... Une cuillérée à soupe de produits locaux avec un buffet cuisiné par les chefs, au menu : potages, crudités, omelette, crumble, fruits, fromage blanc. Nous invitons le public à nous rejoindre... Convivialité, astuces et bonne humeur seront au rendez-vous. Nous précise Sylvie Peltier, animatrice fédérale pour Familles Rurales, en charge du projet d’approvisionnement local de qualité

Des producteurs locaux, une attention à la qualité des produits !

La fédération des Familles Rurales de Vendée a décidé de repenser son fonctionnement au sein de restaurants "test", à la Guyonnière, Treize-Septiers et la Gaubretière. Des actions menées en faveur du développement durable, de l’approvisionnement local, et l'envie de tendre au maximum vers des aliments issus d'une agriculture biologique...


Dans notre démarche, ce sont les producteurs issus de l'agriculture conventionnelle et certains de l'agriculture biologique, nous sommes accompagnés par la chambre d'agriculture mais aussi le GAB 85, et puis ce sont aussi les bénévoles, les élus, les cuisiniers les parents et les enfants qui sont impliqués. Pour permettre de mieux comprendre notre démarche, nous avons imaginé un jeu ludique et pédagogique représentant les interactions avec les acteurs concernés...

En effet, tendre vers des repas à partir d'aliments issus d'une agriculture locale est une démarche responsable... d'autres collectivités priorisent en parallèle la qualité des aliments et si leur mode de production respectes des chartes éthiques (Agriculture Biologique, culture sans intrants chimiques, etc...), le 100% local n'est pas gage de qualité !

Homis le coût des aliments qui peut sensiblement être plus important, (et encore, tout est à prendre en compte si la production est locale et distibution directe vers la cuisine), de nombreux autres leviers permettent d'ajuster et repenser les dépenses que constituent le prix de la pause méridienne.
- Grammage (valeurs nutritionnelles / energies nécessaires par enfant)
- Fin du Gaspillage (30% en moyenne dans les cantines)
- Organisation préparation des repas, matériel utilisé, produits nettoyage et entretien etc...

L'autre aspect, de part une augmentation de la demande locale en aliments sains; est le développement d'une agriculture biologique de proximité avec notamment la possibilité de nouvelles installations en maraichage ou bien la conversion de fermes existantes, vers une agriculture respectueuses des sols (sans intrants chimiques).

En tout cas, l'exemple positif des centaines de collectivités qui se sont déjà engagées dans cette voie partout en France montre qu'il s'agit souvent d'une question de volonté collective et de choix politique avant d'être une question économique.

” Une démarche pédagogique pour connaître les intervenants ! ”

 

Un jeu ludique pour mieux connaître les acteurs et leurs rôles...

Une cuisinière :

Je prépare 200 repas par jour pour les élèves des 2 écoles de la commune. Je commande moi-même toutes mes matières premières auprès de mes fournisseurs et producteurs.

Un élu :

Je suis membre du conseil municipal d’une commune rurale de 2000 habitants. Nous collaborons avec l’association et plus précisément avec le restaurant scolaire sur 3 aspects : financier (subvention de fonctionnement), matériel (achat et entretien du matériel de cuisine) et humain (entretien et réparation des locaux et petits matériels, soutien aux bénévoles sur le bon fonctionnement du restaurant scolaire).

Un bénévole :

Je suis bénévole de l'association dans la commission « restaurant scolaire » depuis 5 ans. Je réfléchis avec les autres membres de cette commission à des projets tels que l'approvisionnement local, des mesures "anti-gaspillage", des actions de tri des déchets... Je représente les familles utilisatrices du restaurant scolaire.

Un producteur :

Je suis un éleveur de poules du bocage vendéen. elles sont élevées en plein air et nourries sans OGM. Je distribue mes produits sur les marchés et les magasins fermiers.

Un élève :

Je suis un élève de CM1 qui mange depuis la maternelle dans ce restaurant scolaire. J’y mange tous les midis.

« Des animateurs seront présents pour faire découvrir ou redécouvrir aux enfants la saisonnalité, les goûts, le tri des déchets. »

 

Le programme de cette soirée...

Nous proposerons un temps de discussions, d'échanges autour de la restauration scolaire, puis une présentation des producteurs locaux, une démonstration du jeu de société créé pour faire connaître de manière ludique nos actions et leurs impactes localement, c'est « Local 100% Régal ».
Nous parlerons du goût, de la saisonnalité et des produits locaux dans les menus de nos enfants. Des échanges et retours d’expériences sur les bonnes pratiques de l’approvisionnement local et du développement durable en restauration scolaire, des animateurs seront présents pour faire découvrir ou redécouvrir aux enfants la saisonnalité, les goûts, le tri des déchets...

Ce Vendredi 24 Novembre à l'espace Agapé de la Guyonnière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *